Incendie dans la forêt du Pugle, dans le Maine-et-Loire : le feu fixé par les pompiers, 1 540 hectares brûlés

Publié le Mis à jour le
Écrit par Lucie Riviere .

Le feu s'était déclaré lundi 8 août en début d'après-midi à Clefs, commune déléguée de Baugé-en-Anjou, dans le Maine-et-Loire. Ce mercredi 10 aout dans la soirée, le feu a été fixé.

Après trois jours de travail acharné, les 600 pompiers mobilisés à Clefs, dans la forêt de Pugle, sont enfin venus à bout de l'incendie. Au total, au moins 1 400 hectares sont partis en fumée selon les pompiers. Le maire de Baugé en Anjou parle de 1 540 hectares brûlés.

Depuis mercredi 10 août au soir, le feu est fixé, mais les pompiers restent extrêmement vigilants. La météo du jour est propice à d'éventuelles reprises de feu : forte chaleur, temps sec et rafales de vent jusqu'à 40 km/h. 

La route D938 est encore bloquée. 

Entre 70 et 80 personnes ont été évacuées. Certaines regagnent peu à peu leur domicile. 

Une opération de longue haleine 

486 pompiers sont encore sur place. 110 véhicules et un hélicoptère bombardier d'eau sont mobilisés pour stabiliser la zone. Leur objectif ? Eteindre les feux de lisières pour s'assurer  qu'ils ne se propagent pas. Une opération longue, d'autant plus que le feu est passé au stade de feu de tourbe : il va falloir gratter la terre et l'arroser pour éviter de nouveaux départs de feu. 

Pour le moment, aucune habitation n'a brûlé. Les soldats du feu sécurisent 22 sites : habitations, centres équestres et manoirs. 

Trois pompiers se sont légèrement blessés lors des opérations. 

Des reprises de feu "suspectes"

La nuit a déjà permis de stabiliser la zone, mais les pompiers déplorent  des reprises de feu "pas naturelles et suspectes".

Les pompiers demandent à la population d'adopter des comportements responsables : éviter les barbecues, ne pas jeter ses mégots par la fenêtre, éviter les travaux de bricolage et tout autre geste qui pourrait provoquer des incendies, alors que d'importants effectifs ont déjà été mobilisés dans la forêt du Pugle, mais également à Beaulieu-sur-Layon, au sud d’Angers, où 150 hectares ont déjà brûlé.

Au total, ce mardi11 août, les pompiers sont intervenus pour 6 incendies dans le Maine-et-Loire. 

Les rangs ont été renforcés par de nombreux pompiers venus d'autres départements, majoritairement du Nord de la Loire.

Interdiction de se rendre dans les forêts du département 

Depuis mercredi10 août, le risque incendie dans le Maine-et-Loire est passé de "sévère" à "très sévère".

Par conséquent, la préfecture du Maine-et-Loire a pris un nouvel arrêté qui interdit l'accès à tous aux bois et forêt de jour comme de nuit (et non plus de 13 h à 22 h) jusqu'à nouvel ordre. 

Si vous êtes témoin d'un départ de feu, vous pouvez appeler le 18 ou le 112, en indiquant la localisation précise. 

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer des newsletters. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas des e-mails. Notre politique de confidentialité