• faits divers
  • société
  • économie
  • sport
  • football
  • Insolite

Ligue 1 : Angers SCO, dauphin surprise du PSG

Angers SCO, un groupe au top en ce début de saison! / © David Jouillat - France 3 Pays de la Loire
Angers SCO, un groupe au top en ce début de saison! / © David Jouillat - France 3 Pays de la Loire

A pas de velours ou presque, les angevins ont réalisé un début de saison canon. Aujourd'hui ils sont 2ème au classement du championnat de Ligue 1, à égalité de points avec l'ogre parisien. 

Par Céline Dupeyrat

Un début de saison dont n'importe quel club rêverait. l'air de rien, Angers carracole en tête du championnet de Ligue 1, sans trop se mettre la pression. Une excellente première partie de saison, due à un travail acharné, méthodique, ancré sur le long terme. 

Angers surfe en fait sur une stratégie de développement durable depuis 2011, quand le président Saïd Chabane a rejoint l'aventure entamée par le directeur sportif Olivier Pickeu et l'entraîneur Stéphane Moulin.

Un trio gagnant   

 "On travaille avec stabilité, compétence et méthode", résume volontiers Pickeu, 49 ans, ancien joueur qui a passé quatre ans à Amiens, adversaire du SCO samedi.
    
Le dirigeant, débarqué au club en 2006, forme le trio qui connaît depuis 2011 la meilleure longévité du Championnat, avec les intronisations de Moulin, alors coach de la réserve, et de Chabane.

Le Sco aujourd'hui talonne le géant parisien . "C'est encourageant mais ça ne veut rien dire", tempère le président angevin".

J'aimerais fermer les yeux et avoir ce classement en fin de saison. Mais il fauêtre réaliste, avec l'un des plus petits budgets de L1 (30 M EUR), on ne peut pasviser le Top 5. Le premier objectif, c'est donc de se maintenir, et ce n'est pas un manque d'ambition-Olivier Pickeu. 

Dans la foulée de la remontée en L1 en 2015, Angers avait terminé la phase aller à la troisième place. SaÏd Chabane s'en souvient et en sourit : "On avait passé 14 ou 15 journées sur le podium, grâce à une très bonne défense, mais on en avait pris plein la gueule. On nous traitait de viandards".

Les dirigeants pour autant n'ont pas pour autant les yeux plus gros que le ventre.

"Le défi ne va pas être de rester sur le podium de Ligue 1 mais d'obtenir une 5ème victoire de suite à domicile. car ce n'est pas parce que nous avons 15 points que nous allons forcément gagner demain", explique Stéphane Moulin, l'entaineur angevin.
 

Je me dois d'être vigilant sur le comportement de chacun de mes joueurs. Les titulaires, les remplaçants, les jeunes pro, parce notre groupe est notre force-Stéphane Moulin, entraineur d'Angers SCO

 "Depuis 2011, on a grandi, on a construit, résume le président du SCO."On s'améliore chaque année, étape par étape. On n'est pas Lyon ou Paris. On ne peut pas arriver en Ligue 1 et donner des leçons à tout le monde. Quand les fondations sont solides, c'est autre chose", précise le président Saïd Chabane.


Et justement le socle est solide. L'attaque version 2019 est pour l'instant la meilleure du championnat après 7 journées avec 15 buts.  

"La Ligue 2 a toujours été notre vivier, le National aussi. Il suffit de regarder pour détecter des potentiels et les faire grandir". Les deux dernières trouvailles, ce sont Mathias Pereira Lage, 22 ans, un Franco-Portugais venu cet été de Clermont, et Casimir Ninga, arrivé de Caen ,relégué en Ligue 2.

Samedi Angers reçoit Amiens à 20 heures pour le compte de la 8ème journée de championnat de Ligue 1.

Sur le même sujet

Vendée : le Roller-derby

Les + Lus