Nouveau gouvernement : Christophe Béchu, le maire d'Angers, nommé ministre délégué en charge des collectivités territoriales

Publié le Mis à jour le
Écrit par David Jouillat avec Fabienne Béranger

Christophe Béchu, maire d'Angers, ancien sénateur, ancien député européen, ancien conseiller régional des Pays de la Loire, ancien président du conseil général du Maine-et-Loire, est désormais ministre délégué en charge des collectivités territoriales.

Christophe Béchu, le maire Horizons d'Angers, est dans l'air du temps... ou c'est l'air du temps qui est très Christophe Béchu. Allez savoir.

En mars 2017, il lâche François Fillon, plombé par l'affaire des emplois fictifs de sa femme Penelope, avant d'appeler à voter Emmanuel Macron à deux jours du second tour de la Présidentielle.

Virage assumé en juin 2019 lorsque le maire d'Angers apparait en premier signataire d'une tribune de 72 élus de droite, soutiens du président de la République. A 9 mois des municipales.

"Je ne masque pas mes orientations politiques, déclare-t-il à l'époque, je suis un homme de droite, qui appartient à la droite modérée, mais je considère qu'une étiquette ça ne peut pas résumer 60 personnes qui s'engagent dans une démarche"  

Conseiller municipal à 21 ans

Autre trait de caractère du natif d'Angers. Il aime quand les choses avancent vite.
L'avenir politique appartenant à ceux qui se font élire tôt, Christophe Béchu devient conseiller municipal à Avrillé en 1995, à 21 ans, sur la liste de Marc Lafineur, son mentor UDF.

Moins d'une décennie plus tard, en 2004, il arrive en joker pour ravir un siège convoité en Maine-et-Loire. Il devient à 29 ans le plus jeune président de Conseil Général de France.

Politiquement, chemin faisant, ce spécialiste du droit public prend sa carte à l'UMP, converti en carte Les Républicains, quand le parti conservateur modifie ses statuts.

Carte maîtresse pour être élu député européen en 2009, sénateur en 2011, mais perdante lorsque qu'une vague rose gagne les régions en 2010.

Droite, divers centre droit, macron-compatible

2014, sa deuxième campagne pour arracher la mairie d'Angers aux socialistes est la bonne. Christophe Béchu l'emporte, poussée en partie par la vague bleue, couleur tendance en 2014.

Devenu Divers droite et incontournable, Christophe Béchu cumule les soutiens de La République en Marche et des Républicains et conserve la mairie d'Angers en 2020 au soir du premier tour.

Pronostiqué ministre sous Sarkozy puis sous Macron, il le devient après 25 ans de vie politique.

Droite, divers centre droit, macron-compatible, Christophe Béchu tire des bords dans des eaux qui lui sont familières. Un art de la navigation aujourd'hui récompensé.

Il devrait laisser le fauteuil de maire à son premier adjoint Jean-Marc Verchère, et probablement redevenir conseiller municipal.

Les ministres

  • Bruno Le Maire, ministre de l'Economie, des Finances, de la Souveraineté industrielle et numérique
  • Gérald Darmanin, ministre de l'Intérieur
  • Catherine Colonna, ministre de l'Europe et des Affaires étrangères
  • Eric Dupond-Moretti, garde des Sceaux, ministre de la Justice
  • Amélie de Montchalin, ministre de la Transition écologique et de la Cohésion des territoires
  • Pap Ndiaye, ministre de l'Education nationale et de la Jeunesse
  • Sébastien Lecornu, ministre des Armées
  • Brigitte Bourguignon, ministre de la Santé et de la Prévention
  • Olivier Dussopt, ministre du Travail, du Plein emploi et de l'Insertion
  • Damien Abad, ministre des Solidarités, de l'Autonomie et des Personnes handicapées
  • Sylvie Retailleau, ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche
  • Marc Fesneau, ministre de l'Agriculture et de la Souveraineté alimentaire
  • Stanislas Guerini, ministre de la Transformation et de la Fonction publiques
  • Yaël Braun-Pivet, ministre des Outre-Mer
  • Rima Abdul Malak, ministre de la Culture
  • Agnès Pannier-Runacher, ministre de la Transition énergétique
  • Amélie Oudéa-Castéra, ministre des Sports et des Jeux olympiques et paralympiques

Les ministres délégués

 Auprès de la Première ministre

  • Olivier Véran, ministre délégué chargé des Relations avec le Parlement et de la Vie démocratique
  • Isabelle Rome, ministre déléguée chargée de l'Egalité entre les hommes et les femmes, de la Diversité et de l'Egalité des chances

• Auprès du ministre de l'Economie, des Finances, de la Souveraineté industrielle et numérique

  • Gabriel Attal, ministre délégué chargé des Comptes publics

 Auprès du ministre de l'Intérieur et de la ministre de la Transition écologique

  • Christophe Béchu, ministre délégué chargé des Collectivités territoriales

• Auprès de la ministre de l'Europe et des Affaires étrangères

  • Franck Riester, ministre délégué chargé du Commerce extérieur et de l'Attractivité 
  • Clément Beaune, ministre délégué chargé de l'Europe

Les secrétaires d'état

 Auprès de la Première ministre

  • Olivia Grégoire, porte-parole du gouvernement
  • Justine Benin, chargée de la Mer
  • Charlotte Caubel, chargée de l'Enfance

 Auprès de la ministre de l'Europe et des Affaires étrangères

  • Chrysoula Zacharopoulou, chargée du Développement, de la Francophonie et des Partenariats internationaux