Oeufs contaminés au fipronil : Christiane Lambert, “il n'y a pas de danger pour les consommateurs”

Christiane Lambert, la présidente angevine de la FNSEA, était l'invitée de notre édition régionale ce mardi 8 août. Interrogée sur la question du scandale sanitaire des oeufs contaminés au fipronil, elle s'est voulue rassurante pour le consommateur français.

Par Fabienne Béranger

"Ne dramatisons pas pour l'instant, il n'y a pas de danger pour les consommateurs". Dans cette affaire des oeufs contaminés au fipronil, Christiane Lambert se veut rassurante.

"Les oeufs coquille de France ne sont pas concernés par cette fraude à l'insecticide. Quand on achète des oeufs dans des barquettes françaises, d'origine France, lorsqu'il y 'a "FR" sur la coquille, il y a zéro danger". 
"Pour les oeufs coquille, il y a possibilité d'acheter 100% français" car "la france est autosuffisante".

"Ce qui est important en France c'est que nous avons un système de traçabilité très expérimenté qui va permettre de retrouver tous les oeufs (contaminés NDLR) et là où ils ont pu être éventuellement livrés" a-t-elle ajouté, comme le souligne aussi Igreca, la société du Maine-et-Loire, destinataire des oeufs contaminés : "Les producteurs sont répertoriés et accrédités par Igreca (...) En provenance des fermes de ponte agrées, les oeufs sont contrôlés, tracés et identifiés de nouveau à la réception."
"La situation est sous contrôle et maitrisée", précise la présidente angevine de la FNSEA.

La présence de fipronil dans les oeufs ? Christiane Lambert explique "qu'on peut le trouver lorsqu'il y a un vendeur frauduleux. C'est ce qui s'est passé, un fabricant belge a rajouté du fipronil dans un produit à base d'huiles essentielles pour traiter les poux rouges chez les poules. Donc ce produit s'est retrouvé dans l'élevage sous forme de trace ensuite dans les oeufs, en Belgique, aux Pays-Bas puis en Allemagne. C'est donc un acte malveillant qui est à l'origine de cette grosse difficulté".

"La France est le pays de la sécurité sanitaire et alimentaire", a conclu Christiane Lambert, précisant "restons sérieux, et nous le sommes, dans nos élevages. Et que le consommateur regarde un peu plus les étiquettes : "Pondu en France", c'est écrit sur toutes les boites" d'oeufs.




Sur le même sujet

Les + Lus