• faits divers
  • sport
  • société
  • économie
  • football
  • Insolite

Cholet : un député de la majorité invite un Gilet jaune à partager son quotidien d’élu

Franck Riber, gilet jaune, et le député Denis Masseglia (LREM) / © France 3
Franck Riber, gilet jaune, et le député Denis Masseglia (LREM) / © France 3

Incompréhension, défiance, le ressentiment des Gilets jaunes envers les élus est profond. Alors le député LREM de Cholet, Denis Masseglia a invité Franck Riber, gilet jaune, à découvrir son quotidien d'élu de la République.
 

Par FE avec Eric Aubron

Depuis le début du mouvement Franck Riber est investi dans la mobilisation des Gilets jaunes. Gestionnaire de paie, récemment au chômage, il a accepté la proposition du député de la majorité Denis Masseglia de découvrir son quotidien.

Ancien ingénieur chez Thalès, Denis Masseglia a été élu avec un score de 68% dans la circonscription de Cholet.
Mais aujourd'hui, face à la colère populaire, l'élu de la République en Marche doit de nouveau convaincre. "J’ai remarqué un fossé entre les élus et les citoyens ; ils m’ont dit clairement que nous passions notre temps au restaurant, à dormir. Ils ont eu le sentiment que nous étions déconnectés de leurs réalités, leurs difficultés", souligne-t-il.

Au fil de la journée, Franck Riber, le Gilet jaune, découvre l'étendue des sujets abordés par le député, déploiement de la fibre, rencontre avec une association locale de malades de la maladie de Parkinson, débat avec des représentants des fédérations du bâtiment et des travaux publics… les rendez-vous s’enchaînent.

En préfecture, c’est le protocole républicain qui attend les deux hommes à l’occasion d’une cérémonie de naturalisation. 119 ressortissants étrangers reçoivent ce soir-là la charte du citoyen français.

"Ça fait du bien de s’entendre dire les valeurs de la France, la liberté, l’égalité, la fraternité", confie Franck Riber.

Demain, le Gilet jaune restera sous les ors de la République. C'est à Paris, à l'Assemblée Nationale qu'il suivra le député choletais.

Le reportage d'Eric Aubron, Gwenaël Rihet et Stéphane Hérel


 

Sur le même sujet

Nantes : le samedi 6 avril 2019, la vidéo de manifestants pris au piège d'une "nasse" fait polémique

Les + Lus