Maine-et-Loire : Le maire de Cholet interdit un match de basket ... puis revient sur sa décision

Gilles Bourdouleix avait pris un arrêté pour interdire le match Cholet-Chalon ce mardi 29 septembre. Le maire de Cholet en voulait à la Ligue Nationale de Basket de ne pas avoir laissé jouer Lasan Kromah à Orléans. Il est finalement revenu sur sa décision et le match aura bien lieu
 
© D.Jouillat France 3 Pays de la Loire
Le basketteur choletais Lasan Kromah, absent lors du match de samedi 26 septembre à Orléans, avait trouvé son grand défenseur : le maire de la ville de Cholet, Gilles Bourdouleix. 

Toute la semaine, l'affaire a connu quelques rebondissements. L'ailler, testé positif au Covid-19 le lundi, s'était vu interdire de se présenter sur le parquet d'Orléans. Un deuxième test, cette fois-ci, se révélant être négatif le jeudi, avait ravivé l'espoir de sa participation. Que nenni pour la LNB. Lasan Kromah ne jouera pas.

Cette décision a poussé le maire de Cholet à monter au créneau. Pour contester la décision de la ligue, Gilles Bourdouleix avait tout simplement décidé ... d'interdire carrément un match.

Dans un communiqué, il a annoncé qu'il prendrait un arrêté pour empêcher la rencontre Cholet-Chalon, d'avoir lieu ce mardi 29 septembre, à La Meilleraie. 

  Une décision radicale qui avait pour but de souligner le manque de "logique" de la LNB, pour le maire. Car selon lui, si le joueur en question était réellement négatif, ses équipiers auraient dû être considérés comme "cas-contact". Le match à Orléans, n'aurait donc pas dû avoir lieu. 

 

Soit le joueur impliqué est définitivement considéré comme positif, malgré le test négatif, et il y a un vrai risque de contamination et de cluster, soit il est négatif et peut jouer à Orléans. 

Gilles Bourdouleix, Maire de Cholet (Communiqué)

Alors pas de match mardi 29 septembre ? Le directeur juridique, Mickaël Contreras, s'est empressé de répondre au tweet de l'élu en signalant que le LNB pourrait en effet envisager un référé-suspension pour obtenir la suspension de cette décision administrative. 
 
Que s'est-il passé depuis samedi ? Sans doute une discussion raisonnée entre le maire et le Président Cholet Basket, Jérôme Merignac, qui a confirmé que le match aurait finalement bien lieu. 




 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
sport basket-ball cholet basket coronavirus/covid-19 santé société