Richard, Aliénor, sa mère, seront au centre d'une série d'événements à l'Abbaye de Fontevraud. Il y aura des lectures, un concert et la présentation du Graduel de Fontevraud. Un manuscrit exceptionnel du 13e siècle. 

O,n établie sa date de conception aux environ de 1260 dans l'atelier parisien de Nicolas Lombard. Dès le 18e on le découvre mais c'est en 1947 qu'un lien est établi avec Aliénor de Bretagne, abbesse de Fontevraud. 

Le Graduel a intéressé très tôt les musicologues et les interprètes de musique ancienne, car comme tous les manuscrits médiévaux il a une notation musicale. C'est surtout la richesse et la bonne conservation de son décor qui en font un objet remarquable. Tout ce que les imprimeurs connaissent à l'époque en matière d'enluminure est utilisé, avec une dextérité extrême. 

Le Graduel suit l'ordre du calendrier liturgique, et la majorité des scènes se réfère aux grands moments de la vie du Christ et de la Vierge connus dans la Bible et dans la Tradition. D'autres scènes se réfèrent aux saints tout au long de l'année liturgique. Enfin, quelques scènes moins nombreuses mais très intéressantes, mettent en avant l'action liturgique ou la prière. Plus discrets, quelques animaux ont pris place en marge des images principales.


Il a été mis en ligne par la Bibliothèque Numérique du Limousin 

Sur l'exposition que l'on peut voir jusqu'au 4 novembre ce reportage. 

Ce contenu n'est pas compatible AMP.

Cliquez ici pour accéder au site mobile.