Laval : relance et transition écologique, principaux thèmes du déplacement de Jean Castex en Mayenne

Publié le
Écrit par S.Gadet avec AFP
Jean Castex était à Laval ce samedi 23 octobre pour promouvoir l'action de l'état dans le cadre de la relance.
Jean Castex était à Laval ce samedi 23 octobre pour promouvoir l'action de l'état dans le cadre de la relance. © Mathieu Pattier/PHOTOPQR/OUEST FRANCE/MAXPPP

Ce samedi 23 octobre, le Premier ministre était à Laval pour signer un contrat de relance et de transition écologique. À la clé, 35 millions d'euros pour soutenir des projets économiques et écologiques.

Le premier ministre Jean Castex était en visite officielle à Laval ce samedi 23 octobre, en compagnie de Jacqueline Gourault ministre de la cohésion des territoires, du maire de Laval Florian Bercault et du président du département Olivier Richefou.

Après avoir inauguré l'espace Mayenne, une salle de spectacle, et assisté à une compétition internationale d'escalade, il s'est rendu au marché de Laval à la rencontre des Lavallois.  

Mais, son déplacement officiel en Mayenne avait surtout pour objet de délivrer le message du gouvernement à l'adresse des petites villes de Province.

"La relance, c'est pour tout le monde" a-t-il ainsi déclaré devant nos confrères de l'AFP, au moment de signer un Contrat de relance et de transition écologique (CRTE) entre l'Etat et la communauté d'agglomération de Laval Agglo.


Les CRTE sont conclus pour une durée de six ans entre l'Etat et les collectivités territoriales. Ils ont pour but notamment de redynamiser les centres des petites et moyennes villes françaises. Jean Castex a assuré devant les élus locaux que "d'ici à la fin de l'année, il n'y aura pas une seule intercommunalité qui ne disposera pas de CRTE".

De fait, quelque 844 contrats ont été signés au 12 octobre, selon les chiffres de l'Agence nationale de la cohésion des territoires, un organisme gouvernemental, indique l'AFP.

Le CRTE signé ce samedi est le neuvième contrat de ce type entre l'Etat et les intercommunalités de Mayenne. 

Pour l'agglomération lavalloise, plus d'une centaine de projets ont été identifiés, pour lequel l'Etat va contribuer à hauteur de "35 millions d'euros sur un budget initial de 115 millions d'euros", a précisé à l'AFP le préfet de Mayenne, Xavier Lefort.


"L'objectif, ce n'est pas seulement de réparer (suite à la crise du Covid), mais surtout de renforcer" les territoires, a plaidé Jean Castex.
"Et personne ne doit rester à l'écart de la relance", a-t-il fait valoir.


Le maire de Laval, Florian Bercault (DVG) a déclaré que ce  CRTE " va nous permettre (...) d'inventer des solutions aux enjeux écologiques, sociaux et démocratiques, notamment en visant dans un futur proche "100%" de bus à hydrogène".

Le Premier ministre s'est par ailleurs réjoui des prévisions de croissance, "la plus vigoureuse d'Europe", tout en mettant en garde contre "l'inflation" et "la
rareté"
, alors que des métiers sont toujours "sous tension" et que les Français font face à la flambée des prix à la pompe.

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.