Economie et emploi : la reprise la plus dynamique de France est en Pays de la Loire

Publié le Mis à jour le

En Pays de la Loire, la reprise économique est plus dynamique qu'ailleurs en France selon les dernières données publiées le 21 juin 2022 par l'INSEE.

Avec 6% de chômage fin 2021, les Pays de la Loire se situent au 2e rang des régions ayant le plus faible taux de chômage derrière la Bretagne.

Un taux disparate selon le département : 4,7% en Mayenne, 5,3 en Vendée,  5,9 en Loire-Atlantique, 6,4 en Maine-et-Loire et 7,1 en Sarthe, toujours selon les données de l'INSEE pour la fin 2021.

Selon le site Ville Data qui a compilé les données 2022, le taux de chômage est cependant en hausse : 6,7% pour les Pays de la Loire, toujours derrière la Bretagne (6,5%).

Le nombre de demandeurs d'emploi en net recul

En 2021, les Pays de la Loire ont enregistré un net recul du nombre de demandeurs d'emploi (– 7,9 % par rapport à 2020), selon les données INSEE.

L'emploi salarié a augmenté de 3% en 2021 par rapport à 2020 pour atteindre 1,5 million d’emplois en fin d’année en Pays de la Loire. 

Cette augmentation est surtout sensible dans le tertiaire marchand hors intérim (+ 3,0 % par rapport à 2019), excepté dans les services immobiliers (– 3,9 %).

L’intérim connaît également une forte croissance : + 6,2 % par rapport à 2019. Accélération de l'emploi également dans le secteur de la construction (+ 4,7 %). L’emploi industriel légèrement en deçà de son niveau d’avant-crise covid (– 0,3 %).

Plus de 46 000 entreprises crées en 2021

"Après une année 2020 marquée par la pandémie de Covid-19 et une récession d’une ampleur historique, la croissance rebondit nettement en 2021, en particulier au second semestre, malgré de nouvelles vagues épidémiques", indique l'INSEE.

46 300 entreprises ont été crées en 2021 dans notre région, soit une progression de 21,7% par rapport à 2020. Un chiffre supérieur au nombre d'entreprises crées en France sur la même période (+16,7%).

Cette hausse est portée "par l’essor des créations de sociétés et des immatriculations de microentrepreneurs", précise l'INSEE et concerne l’ensemble des départements de la région, le Maine-et-Loire étant le département le plus dynamique de la région avec une augmentation de +24,6%.

L'international en baisse

Dans notre région, les échanges commerciaux avec l'international ont en revanche baissé de 6,9% en 2021 par rapport à 2019. 

"Malgré un rebond en 2021, les exportations restent inférieures à leur niveau de 2019 ; les importations retrouvent leur niveau d'avant-crise, sauf pour les hydrocarbures", indique l'INSEE qui précise que les échanges internationaux ont connu une "forte contraction" avec le Royaume-Uni.  Avec une baisse des importations de 50 % et des exportations de 15,8 % par rapport à 2019.

La Loire-Atlantique reste le premier département en termes d’échanges commerciaux, avec près de la moitié des exportations et des importations de la région. Ces échanges commerciaux augmentent cependant moins qu’au niveau régional (+ 12,7 % contre + 15,8 %).

Derrière la Loire-Atlantique, le Maine-et-Loire compte le quart des importations et des exportations de la région. En 2021, les échanges commerciaux progressent plus fortement que dans la région (+ 20,5 %, contre + 15,8 %).