On peut préserver la biodiversité dans un bâtiment urbain et professionnel, c'est le message délivré par un arrêté préfectoral original. Le premier arrêté de protection de biotope concernant des chauve-souris en Mayenne devrait être effectif d'ici la fin de l'année. La Cité Administrative de Laval adapte ses périodes de travaux et d'éclairage pour préserver cette espèce menacée.

En mai 2022 lors de travaux de nettoyage de la façade de la Cité Administrative de Laval la présence de chauves-souris a été constatée.

Pourquoi cette présence en plein centre-ville ?

"La Cité Administrative, c’est un bâtiment en arc de cercle avec de nombreux joints de dilatation ce qui offre de multiples espaces où elles peuvent se loger" explique Thomas Picq chargé d'étude sur la faune à l'association Mayenne Nature Environnement.

"Contrairement à d’autres endroits où il y a un seul accès dans la toiture où elles vont se mettre elles se sont logées dans l’ensemble de la façade des deux bâtiments concernés, à savoir la Cité Administrative et le bâtiment des Finances Publiques" continue Thomas Picq.

On observe qu’elles sont tout de même logées sur des parties bien exposées au soleil. C’est ce qu’elles cherchent : à la fois des endroits confinés où elles se sentent en sécurité et aussi avec des températures qui leur permettent de passer des journées confortablement, des zones plutôt orientées vers le sud ou à l’ouest

Thomas Picq

chargé d'étude sur la faune à l'association Mayenne Nature Environnement

Le bâtiment de la Cité Administrative de Laval est entouré d'arbres et se trouve le long d'un ruisseau, le Saint-Nicolas.

Ce qui fournit également une base rêvée pour ces chiroptères (NDLR : le nom scientifique des chauves-souris) pour aller chasser.

Une colonie de près de 200 chauves-souris

Une fois la présence des chauves-souris détectées, les travaux ont été stoppés car ces animaux sont une espèce protégée.

Le chantier a repris à la fin de l'automne 2022 "après la baisse des températures et le départ des chauves-souris vers d'autres gîtes pour l'hibernation" précise la Préfecture de Mayenne.

En juin 2023 un nouvel inventaire réalisé avec l'association Mayenne Nature Environnement a recensé près de 200 chauves-souris.

192 spécimens de l'espèce la plus commune (la Pipistrelle) et 5 d'une autre espèce (la Sérotine).

Mayenne Nature Environnement organise justement une sortie découverte des différentes espèces de chauves-souris présentes dans le département ce 22 septembre 2023

Un arrêté préfectoral en cours d'examen

Face à cette présence confirmée, la Direction Départementale des Territoires  (D.D.T. ) un des services de l'État a rapidement planché sur un projet d’arrêté préfectoral de protection de biotope.

Le projet vise notamment "l’interdiction d’utilisation de produits chimiques, l’interdiction de l’éclairage des accès aux gîtes, la protection des éléments arborés" précise la Préfecture de Mayenne.

"Le projet réglemente, sur certaines périodes de l’année, les travaux sur les façades, l’éclairage autour des bâtiments et les coupes et l’entretien des arbres" détaille le communiqué des services de l'État en date du 19 septembre 2023.

La cheffe du service eau et biodiversité de la D.D.T. de la Mayenne explique que ce type d'arrêté est encore plus protecteur que les zones de type Natura 2000, plus connues du grand public.

Un arrêté de protection biotope c’est une protection forte qui donne surtout des mesures d’interdiction avec des heures où on peut intervenir ou pas. Alors qu’une zone Natura 2000 c’est une zone de protection dans laquelle on continue de faire des activités économiques. Par contre on met en œuvre des plans de gestion avec des actions pour améliorer la connaissance et pour mieux préserver les espèces.

Judith Détourbe

cheffe du service eau et biodiversité de la D.D.T. de la Mayenne

Le naturaliste Thomas Picq applaudit car "ce sont des mesures très concrètes qui préservent l'espèce".

"Par exemple, on sait que l'éclairage public a un impact sur les chauves-souris car il les perturbe dans leur mode de déplacement" continue le chargé d'étude sur la faune à l'association Mayenne Nature Environnement.

"L'éclairage de la Cité Administrative de Laval va être justement adapté en ce sens" rajoute-t-il.

"Sur la Cité Administrative de Laval ce sont des espèces assez communes mais qui sont tout même menacées et qui font l'objet de pas mal de pression donc ça nous semble important de les protéger " détaille pour sa part Judith Détourbe de la Direction Départementale des Territoires de la Mayenne.

On a des sites plus emblématiques de la Mayenne avec des colonies de chauve-souris encore plus importantes sur lesquelles on travaille aussi à des projets de protection de biotope. Comme les grottes de Sauge qui sont déjà en site Natura 2000.

Judith Détourbe

cheffe du service eau et biodiversité de la D.D.T. de la Mayenne

D’ici à la fin de l'année la commune de Laval doit délibérer sur ce projet d’arrêté de protection de biotope.

La Commission départementale de la nature, des paysages et des sites sera également consultée.

L'arrêté pourrait être effectif d'ici la fin de l'année 2023.

La Mayenne un paradis pour les chauves-souris

De manière plus générale, la Mayenne est une terre d'accueil apprécié des chauves-souris.

La Mayenne compte ainsi 18 espèces de chauves-souris.

Selon Mayenne Nature Environnement, cela s'explique notamment par les paysages du département.

Dans plusieurs parties de la Mayenne, on a encore  un paysage qui est préservé avec des bocages. Et en fait les chauves-souris sont très dépendantes dans leurs déplacements nocturnes de ce type de structures. Pour voler la nuit car elles se déplacent grâce à l’écho de leurs cris aigus, renvoyer par les éléments du paysage.

Thomas Picq

Du côté de la Direction Départementale des Territoires de la Mayenne on insiste : "Le rôle de chauve-souris est plutôt positif".

"C’est une espèce qui régule les populations d’insectes. Dans les conditions de changement climatique. On a de plus en plus de moustiques tigres qui arrivent. Ça peut être intéressant d’avoir un insecticide naturel à côté de chez soi. Car une chauve-souris mange presque son poids en insecte tous les jours" analyse Judith Détourbe

"Ce sont des espèces très utiles. Elles sont méconnues. Elles ont une mauvaise réputation, mais en Europe, elles n’ont que des vertus" rajoute-t-elle.

Ce premier arrêté de protection de biotope pour la Mayenne s'inspire d'arrêtés similaires déposés en Maine-et-Loire.

Pour d’informations sur les chauves-souris, consultez ce site internet .

L'actualité "Environnement" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Pays de la Loire
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité