• faits divers
  • sport
  • société
  • économie
  • football
  • Insolite

Pays de la Loire : la gastro arrive, nos conseils pour l'éviter (ou s'en débarrasser au plus vite)

Pour éviter les gastro, pensez notamment à vous laver les mains fréquemment / © Karim SIARI, MaxPPP
Pour éviter les gastro, pensez notamment à vous laver les mains fréquemment / © Karim SIARI, MaxPPP

Avec 223 cas pour 100 000 habitants la semaine passée, le seuil épidémique est largement dépassé en Pays de la Loire. On ne vous dit pas que vous ne l'aurez pas mais on vous donne des conseils pour l'éviter au maximum.

Par Fabienne Béranger

En France, le seuil épidémique de 173 cas pour 100 000 habitants n'est pas atteint. En revanche, l'épidémie de gastro-entérite frappe de plein fouet les Pays de la Loire, le Grand Est (210/100 000), la Provence-Alpes Côte d'Azur (217/100 000) , et la Bretagne (177/100 000).
la gastro arrive en force en Pays de la Loire / © Réseau Sentinelles
la gastro arrive en force en Pays de la Loire / © Réseau Sentinelles

"Chaque hiver, ces gastro-entérite aiguës virales sont à l’origine de 700 000 à 3,7 millions de consultations en médecine générale", précise Santé Publique France. L'épidémie hivernale de gastro atteint généralement son pic en janvier.
 

On se lave les mains méticuleusement


Afin de l'éviter, lavez-vous les mains régulièrement et particulièrement avant de préparer les repas et de manger. Même chose après un contact avec un malade ou des objets potentiellement contaminés. pensez notamment à bien nettoyer le plan de travail de votre cuisine. Bien évidemment (et c'est valable au quotidien), lavez-vous les mains après être allé aux toilettes.

Si vous n'avez pu éviter la gastro, pensez à bien vous hydrater, notamment avec des "boissons contenant assez de sucre et de sel pour compenser vos pertes en eau et en sel", précise l'Assurance maladie. Privilégiez les aliments comme le riz, les carottes vapeur, les bananes et les compotes. 

Et bien sûr, si les symptômes persistent au delà de 48 heures, consultez votre médecin traitant.





 

Sur le même sujet

Nantes : le samedi 6 avril 2019, la vidéo de manifestants pris au piège d'une "nasse" fait polémique

Les + Lus