Oublier ou omettre de payer sa place de stationnement coûtera plus cher en 2018

© Sebastien JARRY/MAXPPP
© Sebastien JARRY/MAXPPP

A partir du 1er janvier 2018, ce sera la fin du procès-verbal unique à 17 euros. Chaque collectivité pourra fixer librement le montant des amendes pour défaut de paiement du stationnement. Tour d'horizon de ce qui vous attend en Pays de la Loire.

Par Fabienne Even

Jusqu’à présent, le montant des amendes pour non-paiement du stationnement était géré par l’Etat, fixé à 17 euros et identique sur l’ensemble du territoire. A partir du 1er janvier 2018, les collectivités seront libres de fixer le forfait de l’amende. Résultat, la facture sera plus lourde pour les têtes en l’air et ceux qui aiment prendre des risques.


Ainsi, au Mans, le défaut de paiement vous en coûtera 30 euros, un montant ramené à 20 euros si vous payez la contravention dans les trois jours.

A Nantes, l’amende s’élèvera à 25 euros en zone jaune et à 35 euros en zone rouge, en cœur de ville.
A Angers, l’amende grimpera à 27 euros.
Exception à La Roche-sur-Yon, la redevance s'élévera à 15 euros, tarif minoré, pour un réglement sous 48 heures. 25 euros au-delà.

Pour l’heure, la ville de Laval n’a pas officiellement arrêté le montant de l’amende. Elle oscillera entre 17 et 25 euros maximum. En cas de dépassement de la durée maximale de stationnement, le montant déjà payé à l’horodateur serait déduit. La ville ne changera pas le tarif du stationnement et facilitera l'acquittement du stationnement via une application web et sur l'horodateur par carte bleue.

Pour les fidèles de l'horodateur, en revanche, les tarifs à l'heure ne changeront pas dans les prochains mois.

Sur le même sujet

Un bébé, un livre : lutter contre l'illétrisme dés la maternité

Près de chez vous

Les + Lus

Les + Partagés

Nouveau !Abonnez-vous aux alertes de la rédaction et suivez l'actu de votre région en temps réel

Je m'abonne