En Pays de la Loire, 1000 km de réseau électrique enfouis chaque année

Dans la région, les lignes haute et basse tension sont enfouis pour éviter les dégâts liés aux tempêtes.
Dans la région, les lignes haute et basse tension sont enfouis pour éviter les dégâts liés aux tempêtes.

La région est régulièrement exposée à des tempêtes hivernales. Depuis 1999, Enedis (ex EDF) s'engage à enfouir un maximum de lignes basse et haute tension, pour empêcher les coups de vents d'abîmer le réseau électrique. 

Par Baptiste Gouret

Oubliez les poteaux de dix mètres qui soutiennent les lignes électriques traversant la ville. Bientôt, elles auront toutes disparues sous terre.

Depuis 1999, Enedis (ex EDF) s'emploie à l'enfouissement massif des lignes moyenne et basse tension. Plus de 1000 km sont enterrés chaque année en Pays de la Loire.
Il faut dire que la région subit de plus en plus les vents forts. Entre Ana, Carmen et Bruno, les tempêtes ont secoué le réseau électrique de la région cet hiver. Des chutes d'arbres et de branches ont régulièrement mobilisé les agents garants de l'alimentation électrique en France. 

Sous chaussées ou trottoirs, les câbles sont donc aujourd'hui enfouis à 80 de profondeur. Mais plus que le réseau neuf, à "98% enfoui", l'entreprise s'affaire aussi à enterrer son réseau existant.

Et le travail est déjà bien avancé : "Plus de 40 % de l'ensemble de nos réseaux ont déjà été enfouis", souligne Céline Vautrelle, directrice clients et territoires chez Enedis. 


Sur le même sujet

ITW Henri Jauver COCETA

Les + Lus