Coronavirus : les pompiers sarthois en première ligne aux côtés des blouses blanches

Depuis le 23 mars dernier, le groupement des pompiers de la Sarthe abrite, au centre de Coulaines, une unité spéciale "Covid 19". Les interventions s'effectuent selon un protocole rigoureux et ajusté en permanence.

L'unité "Covid 19" des pompiers sarthois effectue 5 interventions par jour en moyenne
L'unité "Covid 19" des pompiers sarthois effectue 5 interventions par jour en moyenne © France 3 Pays de la Loire
Les pompiers sarthois sont eux aussi en première ligne sur le front du Covid 19. 
300 pompiers professionnels, 2200 volontaires et 80 personnels technique, logistique et administratif constituent les effectifs du corps départemental Sarthois. Après la mise en confinement des personnels "vulnérables" ce sont près de huit cent professionnels et volontaires qui se sont aujourd"hui portés disponibles.
Une unité spéciale "Covid 19" a été créée.

"L'objectif est de spécialiser nos moyens sur la prise en charge du Covid, explique le colonel Christophe Burbaud - chef de corps départemental, pour que le personnel soit affuté techniquement. 50% de nos interventions Covid sont assuré par ce centre avec le soutien des 73 autres implantations départementales.

 

Débriefer


Pour que cette organisation soit au point et ajustée en permanence, chaque journée commence au poste de commandement du centre de secours de Coulaines, véritable "état-major" des pompiers sarthois, où se retrouvent l'ensemble des services.

Le temps d'un débriefing, cette cellule rassemble tous les services : 


L'idée majeure de cette organisation est de "préserver au maximum les équipes et d'éviter tout risque de contagion pour assurer la continuité du service dans la durée." souligne le colonel Burbaud.
 

Séance de debriefing au poste de commandement des pompiers de la Sarthe.
Séance de debriefing au poste de commandement des pompiers de la Sarthe. © France 3 Pays de la Loire

 

Répondre


Un étage au dessus du poste de commandement, le centre d'appel est à pied d'oeuvre 24 heures sur 24.
Ces appels, régulés par le 15, sont analysés et orientés ensuite vers "l'unité Covid 19", dans l'enceinte même du centre de secours de Coulaines.

Intervenir


Ici, véhicules de secours et personnels dédiés se tiennent prêts à intervenir tout au long de la journée.
Pour chaque intervention la tenue Covid est de rigueur.
Masque, blouse, gants et combinaison intégrale, si la suspicion décrite lors de l'appel est élevée avec détresse respiratoire avancée et forte fièvre.

Habillage d'une unité de pompiers "Covid 19" avant le départ en intervention.
Habillage d'une unité de pompiers "Covid 19" avant le départ en intervention. © France 3 Pays de la Loire

En intervention, les pompiers prennent en charge le malade. Ils procédent au relevé du taux d'oxygénation dans le sang et, en cas de détresse, à l'administration d'oxygène par inhalation.

Dans le cas du Covid 19, ce premier secours est essentiel mais parfois inneficace lorsque l'infection est trop prononcée.
 

Protéger


Le véhicule conduit ensuite le malade aux urgences Covid de l'hôpital du Mans ou vers le Pôle Santé Sud.
Mais l'équipe ne repart pas en intervention avant d'être passée par la caserne de Degré.
C'est dans ce centre de secours, le plus important du  département, situé aux abords de l'université, que l'équipe d'intervention, mais aussi le matériel et le véhicule entreront en phase de désinfection.

Une séance de désinfection prend 20 à 30 minutes.
Les pompiers quittent combinaisons, blouses et gants selon un protocole très rigoureux.
On déroule de l'intérieur vers l'extérieur. Idem pour les gants.

Coronavirus : les pompiers sarthois en première ligne aux côtés des blouses blanches ©France 3 Pays de la Loire

Compte tenu de la rigueur de ce protocole d'intervention, une prise en charge Covid prend une heure trente à deux heures.

C'est le temps nécessaire pour garantir la protection de ces hommes et ces femmes qui, chaque jour, 24 heures sur 24, aux côtés des blouses blanches, sont en première ligne face à cette crise sanitaire sans précédent.
 

Continuer 


Une crise, qui ne doit pas faire oublier que les autres missions des pompiers, incendie, accidents, secours à personnes, continuent.
Même si, conséquences du confinement, les accidents de la route ont chuté, les accident domestiques, eux, se multiplient.  

Aujourd'hui, les interventions Covid 19, ne concernent que 15% de l'activité des pompiers de la Sarthe mais ce corps départemental, que le milieu hospitalier surnomme "La Force Rouge" constitue désormais un renfort et une réserve de volontaires et de professionnels essentiels.
 

Quelles tranches d'âges meurent le plus depuis le début de l'épidémie? Meurt-on plus à l'hôpital, en maison de retraite ou à domicile?
Quelles tranches d'âges meurent le plus depuis le début de l'épidémie? Meurt-on plus à l'hôpital, en maison de retraite ou à domicile? © France 3 Pays de la Loire




Le reportage de notre rédaction :

Coronavirus : les pompiers sarthois en première ligne aux côtés des blouses blanches ©France 3 Pays de la Loire



 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
coronavirus santé société pompiers faits divers
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter