• faits divers
  • sport
  • société
  • économie
  • football
  • Insolite

Sarthe : quatre jours après son accident, le motard retrouvé vivant grâce à Google

Un motard sarthois a passé quatre jours à attendre les secours après avoir eu un accident. Il avait fini sa course dans un champ, caché de la route. C'est la persévérance de ses proches qui a permis de le retrouver vivant.

Par Fabienne Béranger

Eric Luxereau, 38 ans, demeurant à Surfonds en Sarthe, était porté disparu depuis mercredi matin comme le relatent nos confrères du Maine Libre.

C'est l'employeur d'Eric qui prévient son épouse Cécile de son absence mercredi en milieu de journée. Pensant tout de suite à un accident, elle appelle les hôpitaux afin de savoir si son mari y a été pris en charge, en vain.
Elle contacte alors les gendarmes qui lui expliquent que le signal du portable de son mari ayant bougé "entre midi et 15h" , ils ne donnent pas suite expliquant à Cécile qu'une personne majeure a le droit de disparaitre librement.

Mais les proches d'Eric ne désarment pas : ils lancent un appel à témoins, distribuent des centaines de tracts et organisent samedi matin une battue dans le secteur ou le signal du portable d'Eric a été repéré.
"On a fait des choses pas possibles, on a tourné en voiture tous comme des abrutis pendant des jours", raconte Cécile à nos confrères de France Bleu Maine, "souvent au mauvais endroit à cause des données complètement erronées" de l'opérateur téléphonique.
Ce sont les gendarmes qui préviennent les proches d'Eric que les données fournies par l'opérateur sont incorrectes.
Un ami a alors l'idée de se connecter au compte Google du motard, son épouse disposant de son mot de passe. Grâce à l'historique des positions affichées sur le compte, il trouve la localisation exacte de l'endroit où se trouve Eric.

"On part tous en voiture vers la localisation qu'il nous donne et c'est comme ça qu'on l'a trouvé en plien milieu d'un champ" à Nuillé-le-Jalais, raconte Cécile.

Eric se trouvait étendu dans le champ depuis quatre jours.
Hospitalisé, il souffrait de déshydratation mais également de fractures multiples : côtes, sinus, clavicule. Ce mercredi matin, Eric "va mieux physiquement, il a été réhydraté et n'a plus de perfusion", nous a appris son épouse "par contre il n'a pas de souvenir de l'accident et des 4 jours passés étendu dans le champ". Eric Luxereau devrait cependant bientôt sortir de l'hôpital.





Sur le même sujet

La marche des migrants s'est achevée par un vaste contrôle d'identité

Les + Lus