• faits divers
  • sport
  • société
  • économie
  • football
  • Insolite

Le Mans : ce que l'on sait de la prise d'otages à la prison du Mans

Fin de la prise d'otages à la prison du Mans, le 4 août 2016 / © JEAN-FRANCOIS MONIER / AFP
Fin de la prise d'otages à la prison du Mans, le 4 août 2016 / © JEAN-FRANCOIS MONIER / AFP

Un surveillant pénitentiaire a été retenu pendant près de quatre heures ce jeudi par un détenu armé de ciseaux. La prise d'otages s'est achevée sans faire de blessés.

Par FB avec AFP

Un détenu armé de ciseaux

"A 10H20 ce matin, un détenu était devant la porte de sa cellule et il a mis (des) ciseaux sous la gorge du surveillant", selon Vincent Le Dimeet, représentant FO Pénitentiaire affecté à la maison d'arrêt de Coulaines, commune périphérique du Mans. 

"Un deuxième détenu sur la coursive est rentré dans la cellule avec le preneur d'otage et le surveillant. Un troisième détenu, qui se trouvait déjà à l'intérieur de la cellule, a pris les clés du surveillant, a fermé la cellule, et est allé les remettre au chef du bâtiment pour lui annoncer qu'il y a avait une prise d'otage", a relaté Vincent Le Dimeet.
Après vérification, les enquêteurs en ont conclu que le deuxième détenu dans la cellule était lui aussi otage de son co-détenu.

Le RAID appelé sur place

La libération des deux otages a eu lieu à 13h50, après des négociations : "le Raid et le négociateur se sont dirigés vers la cellule avec les Eris", les équipes régionales d'intervention et de sécurité, a-t-il expliqué.
Le preneur d'otages a été conduit au commissariat du Mans où il a été placé en garde à vue.

Qui est le preneur d'otages

Selon Vincent Le Dimeet, le principal preneur d'otage était détenu pour violences avec armes et libérable en 2021. 
"La revendication du preneur d'otage était un transfert de l'établissement vers celui d'Alençon-Condé", a-t-il précisé.
Il est âgé de 27 ans.

A lire aussi

Sur le même sujet

La marche des migrants s'est achevée par un vaste contrôle d'identité

Les + Lus