• faits divers
  • sport
  • société
  • économie
  • football
  • Insolite

Le Mans : la prise d'otages à la maison d'arrêt “se termine bien”

La prise d'otages à la maison d'arrêt du Mans le 4 août 2016 s'est bien terminée / © JEAN-FRANCOIS MONIER / AFP
La prise d'otages à la maison d'arrêt du Mans le 4 août 2016 s'est bien terminée / © JEAN-FRANCOIS MONIER / AFP

Un surveillant pénitentiaire a été retenu près de 4 heures en otage par un détenu jeudi à la maison d'arrêt du Mans. Le RAID a dû intervenir.

Par FB avec AFP

La prise d'otage dans la maison d'arrêt du Mans est terminée, a annoncé ce jeudi le ministre de la Justice Jean-Jacques Urvoas, précisant que "tout se termine bien" pour le "surveillant menacé". Aucun blessé n'est à signaler.

"Fin de la prise d'otage dans la maison d'arrêt du Mans. Grâce au sang-froid des personnels et au courage du surveillant, tout se termine bien", a indiqué JJ Urvoas sur Twitter. Il a adressé "un grand merci à ceux qui ont contribué à ce dénouement", notamment au Raid, et un "salut particulier au surveillant menacé" par un détenu depuis la fin de la matinée.

La prise d'otages a démarré peu après 10 heures à la maison d'arrêt du Mans. Un détenu, armé d'une paire de ciseaux, a pris en otage un surveillant pénitententiaire. Deux autres détenus seraient complices de cette prise d'otages. 
"Le preneur d'otage demanderait son transfert au centre pénitentiaire d'Alençon-Condé" annonçait une source syndicale en tout début d'après-midi.

La maison d'arrêt du Mans compte 520 détenus pour une capacité de 398 places, dénonce un surveillant pénitentiaire FO qui précise que "la prison compte également 120 surveillants là où il devrait y en avoir 145".

Sur le même sujet

La marche des migrants s'est achevée par un vaste contrôle d'identité

Les + Lus