Suicide d'un lycéen au Mans : l'élève s'est jeté du 3e étage

Publié le Mis à jour le

Le drame s'est déroulé ce vendredi matin au lycée Bellevue du Mans. Un élève transgenre de 15 ans a mis fin à ses jours en se jetant du 3e étage.

Un élève de seconde du lycée Bellevue au Mans s’est suicidé ce vendredi 13 mai dans l’enceinte de l’établissement. 

"On est très chamboulés. C’est un choc pour nous tous. On a beaucoup pleuré. On a essayé de tous se retrouver c’était très compliqué, témoigne une lycéenne de l'établissement, on a essayé de parler de lui ensemble, de ses parents. Personnellement je ne m’y attendais pas trop". 

Une autre lycéenne témoigne, "il était sympa, il rigolait.. Je ne pensais pas que ça arriverait. Il nous a dit qu’il n’allait pas très bien. Pour autant, quelques jours après je le vois sourire, faire des blagues. Je ne pensais pas que ça arriverait".

Selon ses amis, rencontrés par nos journalistes sur place, l'élève qui s'est suicidé était un lycéen transgenre, né femme.

"Il nous a dit il n’y a pas longtemps qu’il voulait faire son coming-out à ses parents. Son beau-père n’avait pas l’air très joyeux, mais il avait l’air d’être content d’en parler à sa mère. Il se disait : "c’est cool je pense qu’elle va bien le prendre".

Selon nos confrères de France Bleu Maine, l'élève, interne de 15 ans, a sauté d'un escalier de secours au niveau du troisième étage de l'établissement.

Le drame s'est produit à l'heure de la pause de 10 heures.

"Il avait un cours de français pendant 2 heures et pendant l’intercours il est allé prendre l’air sur un balcon et il a essayé de sauter. Une de ses camarades a essayé de le rattraper mais n’a pas réussi à le retenir", témoigne une lycéenne.

Les cours ont été suspendus pour la journée. Une cellule de soutien psychologique a été mise en place.

Le maire du Mans, Stéphane Le Foll doit se rendre au lycée Bellevue dans l'après-midi "afin d’apporter son soutien à la communauté éducative et mobilisera, en lien avec la Préfecture et l’Éducation Nationale, tous les moyens permettant l’écoute et l’accompagnement des élèves touchés par cet événement dramatique".