Le Mans : l'ancienne cité administrative va disparaître

Depuis mercredi 16 octobre, une équipe de démolition a commencé le "grignotage" de la structure béton. L'ancienne cité administrative devrait entièrement disparaître d'ici la fin du mois. 
L'entreprise 4D procède au "grignotage" de l'édifice, en commençant par le haut.
L'entreprise 4D procède au "grignotage" de l'édifice, en commençant par le haut. © Marc Yvard / France 3 Maine
Depuis le mois de juillet dernier, les entreprises de démolition sont à pied d'œuvre : canalisations, conduites électriques et surtout amiante ont été enlevés de la structure en béton armé.

C'est donc un bâtiment presque nu que la société marseillaise 4D a entrepris de "grignoter". Un engin de chantier, armé d'une impressionnante mâchoire en métal, vient broyer et décrocher des pans entiers de béton, déchirés aussi facilement que du carton.

Cette solution de démolition a été préférée à l'utilisation d'explosifs, comme cela arrive parfois, pour épargner des nuisances aux riverains et garder des voies de circulation actives autour du chantier.

D'ici début novembre, le "grignotage" sera terminé, viendra alors le temps du concassage des gravats qui devrait durer jusqu'à Noël.

Ensuite, le chantier de réhabilitation du site devrait durer toute l'année 2020. À terme, un plateau sportif devrait voir le jour à destination du collège Berthelot, situé juste derrière.

Le reste de la parcelle devrait être utilisé autour du blockhaus de la Seconde guerre mondiale, dans l'emprise du chantier,  pour accueillir un mémorial consacré aux guerres en Sarthe depuis 1871.

► Le chantier de "grignotage" de l'ancienne cité administrative en images 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
travaux publics économie aménagement du territoire environnement société