• faits divers
  • société
  • économie
  • sport
  • football
  • Insolite

Le Mans : le député de la Sarthe Damien Pichereau explique son boycott des comices agricoles

© Vincent Isore / MaxPPP
© Vincent Isore / MaxPPP

Après avoir reçu des menaces de mort pour avoir voté en faveur du Ceta, Damien Pichereau, député de la 1ère circonscription de la Sarthe, a choisi de ne pas se rendre aux comices agricoles.

Par Pauline Thurier

Cette année, il passe son tour. Le député de la 1ère circonscription de la Sarthe Damien Pichereau ne se rendra pas aux comices agricoles de son canton, comme il a pour habitude de le faire. Après avoir voté en faveur de la ratification du Ceta, un traité qui facilite les échanges notamment agricoles entre le Canada et l’Union Européenne, il a reçu des menaces de mort.

Dans un communiqué, l’élu assure qu’il s’est toujours rendu aux comices avec “beaucoup de plaisir”. Ce “petit fils d’agriculteur” préfère toutefois éviter de s’y rendre cette année car il assiste à “une recrudescence” de menaces depuis qu’il a voté pour le Ceta.

Il dénonce un “climat national délétère où chaque jour, un nouvel élu est pris pour cible” et rappelle les dégradations des permanences des députés de la majorité qui ont été constatées en Vendée, dans le Var et dans les Pyrénées Orientales.
 

Damien Pichereau se dit “toujours ouvert à l’échange” malgré son refus de participer à ces rencontres festives. “Pour que la démocratie fonctionne, ces échanges doivent pouvoir être sereins, ce qui est complètement antinomique des menaces réitérées qui sont proférées à mon encontre”, développe-t-il.

Sur le même sujet

travaux pont de Cheviré

Les + Lus