Le Mans : Deux familles dont 10 enfants vivent dans la rue faute de logement

Deux mères et leurs dix enfants vivaient dans la rue. Elles ont trouvé refuge à l’Université du Mans le temps de passer la nuit. Cette situation dure depuis une semaine.
 
Le collectif manceau mobilisé pour le relogement de familles de Mayotte, le 28 mai 2019
Le collectif manceau mobilisé pour le relogement de familles de Mayotte, le 28 mai 2019 © Valentin Monnier, France 3 Pays de la Loire
Deux familles et leurs dix enfants originaires de Mayotte se retrouvent sans logement. Arrivées depuis février, elles ont fait des demandes de logement mais pour le moment aucune réponse. Depuis une semaine, elles se retrouvent sans rien. Une situation que dénoncent une vingtaine de personnes réunies devant l’école élémentaire Gérard Philippe au Mans. C’est dans cette école que certains des 10 enfants sont scolarisés. 

Pour Dominique Chaperon, délégué syndical FSU, cette situation ne peut plus durer « Ces deux familles doivent au moins bénéficier d’un logement d’urgence, ors ça n’est pas le cas ». Les personnes présentes pointent du doigt l’urgence de la situation « le plus jeune des enfants a 1 mois, il faut agir » nous explique cette représentante syndicale.

« Il y a des logements vides »

Pour certains, c’est l’incompréhension « il y a plein de logements vides dans la ville du Mans, je ne comprends pas qu’on puisse laisser ces gens dans la rue »  déclare, en colère, une maman. Un courrier a été envoyé au préfet il y a une semaine, sans réponse. Un second doit être envoyé prochainement. Pour Dominique Chaperon, cette demande est légitime « les deux familles sont éligibles au logement social, elles ont fait des demandes en février, sans réponse »

Le collectif en appelle à présent aux pouvoirs publics et à Le Mans Habitat afin qu’une solution soit trouvée.

 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
société logement