Le Mans : René Regnault est rentré de Thailande

La fin du cauchemar pour le Sarthois René Regnault qui a pu rentrer de Thailande / © France 3 Pays de la Loire
La fin du cauchemar pour le Sarthois René Regnault qui a pu rentrer de Thailande / © France 3 Pays de la Loire

C'est la fin d'un cauchemar pour René Regnault. Le Manceau de 61 ans vient d'être libéré après deux années passées en Thaïlande, assigné à résidence pour une affaire de faux billets. Il est arrivé ce samedi sur le sol français et a pu retrouver sa famille et ses amis.

Par Fabienne Béranger

Accueilli comme une star. René Regnault revient sur ses terres mancelles, 26 mois après les avoir quittées.
Le Sarthois de 61 ans revient de loin. En septembre 2015, alors en vacances en Thaïlande, le retraité est arrêté par la police de Phuket. Son tort, un échange de faux billets de 100 euros à un guichet. Placé en détention puis assigné à résidence, son passeport lui sera confisqué. Impossible pour lui de rentrer en France.

"Je me suis senti délaissé par la France ne tant que Français" déplore René Regnault "je ne me suis pas du tout senti aidé par les politiques. Je leur ai envoyé des lettres, des mails. Je n'ai jamais eu de réponse (...)on n'a pas le droit de faire ça"

Jugé non coupable en première instance, il devra pourtant attendre une décision en appel quelques mois plus tard. Lui persiste et signe, il n'avait pas conscience d'être en possession de ces faux billets. Le Manceau a finalement été entendu le mois dernier puis innocenté. Un soulagement pour ceux qui le soutiennent depuis le début.

Libéré sous caution, il doit encore l'équivalent de 4 000 euros à la justice thailandaise. De retour en France, le Manceau n'est pas rancunier. Il compte désormais faire sa vie en Thaïlande, avec sa nouvelle amie, rencontrée sur place durant sa détention.

► Le reportage de notre rédaction

 

Sur le même sujet

Un bébé, un livre : lutter contre l'illétrisme dés la maternité

Près de chez vous

Les + Lus

Les + Partagés

Nouveau !Abonnez-vous aux alertes de la rédaction et suivez l'actu de votre région en temps réel

Je m'abonne