• faits divers
  • sport
  • société
  • économie
  • football
  • Insolite

Le Mans: vers une sortie de crise pour les forains ?

Les forains ont occupé la Place des Jacobins, mercredi 20 mars
Les forains ont occupé la Place des Jacobins, mercredi 20 mars

Ultime dénouement après deux jours de blocus ? Les forains pourraient organiser la fête de printemps aux Quinconces, en plein centre-ville du Mans, comme ils le réclamaient depuis six semaines. La Préfecture pourrait donner son accord. Une décision que regrette la municipalité du Mans. 

Par Thierry Fourmy

Dénouement en vue dans la crise qui oppose les forains à la municipalité du Mans ? C'est ce que laissent entendre les forains et... la mairie qui jouent au chat à la souris depuis deux jours dans ce dossier.
 
Mercredi, en fin d'après-midi, place des Jacobins, après une entrevue avec le Préfet, un des représentants syndicaux des forains, en conflit depuis six semaines avec la mairie du Mans, indique que "cela avance très fort... On a affaire à un grand Préfet (...) Un homme d'Etat qui gère la situation... Pour l'instant, rien n'est signé mais on se revoit jeudi à 11 heures avec le Préfet. 
Des camions devaient venir de Bordeaux pour nous soutenir... On annule.... Maintenant, place au juridique... A Pau, pour la même situation, il y a eu quatre jours de manifestations et sept jours ensuite consacrées au juridique... En attendant la réunion de jeudi, on lève le blocus...". 


Dans le même temps, la Mairie du Mans orgnaisait une conférence de presse, accompagné d'un communiqué sybillin, laissant entendre qu'une fête foraine pourrait se tenir aux Quinconces mais contre son gré. 

"Les manifestations des forains se sont poursuivies dans la journée, dit ce communiqué." Le Maire a rencontré une délégation syndicale représentant les forains à 12H30. Lors de cet entretien, les forains n’ont pas évolué sur leur position, ils veulent revenir aux Quinconces.
Le Maire s’y oppose et a rappelé les motifs qui ont conduit à cette décision initialement prise en mars 2018.
Ces raisons sont essentiellement sécuritaires car des heurts violents avaient eu lieu lors de la dernière fête foraine aux Quinconces. De ce fait, le Maire et la municipalité ne prendront pas la responsabilité de l’organisation d’une nouvelle fête foraine aux Quinconces ni d’une occupation des forains sur le parking des Quinconces.
La Préfecture sera en charge de l’ordre public et comme l’État donne son autorisation ce n’est pas une décision prise en accord avec la Municipalité.
Les services de la municipalité ne participeront en rien à l’organisation de cette fête foraine".


Un peu plus tard dans la soirée, la Préfecture de la Sarthe communiquait à son tour par voie de presse: "Pour répondre aux différentes sollicitations que nous avons pu recevoir, le Préfet indique ce soir qu'il n'a actuellement donné aucune autorisation aux forains concernant la fête foraine. Il a rencontré ce jour des représentants des forains en préfecture. Il a été convenu d'un nouveau rendez-vous demain matin afin de répondre aux questions qui ont pu lui être posées". 

Un nouveau rendez-vous est prévu jeudi matin en Préfecture. Il devrait déboucher sur une sortie de crise dans ce conflit et un retour probable de la fête foraine en centre ville. 




 

Hellfest 2019 : retour sur la conférence de presse de Ben Barbaud

Les + Lus