Municipales au Mans : une liste pour des transports en commun gratuits

La campagne des Municipales au Mans a débuté depuis plusieurs semaines. Nous avons rencontré les militants de la liste "Vers Le Mans en commun", ils proposent, en autre, la gratuité des transports en commun.
La liste Vers Le Mans en commun, proposent la gratuité des transports en commun
La liste Vers Le Mans en commun, proposent la gratuité des transports en commun © Valentin Monnier France 3 pays de la Loire
Ils sont une dizaine ce jeudi place de la République. Devant l’arrêt de tram de la place centrale, les militants pour la liste Vers Le Mans en commun exposent l’une de leur promesse phare : la gratuité des transports en commun. Marie James, la tête de liste explique sa mesure : "l’idée dans un premier temps est de rendre les transports en commun en accès libre et gratuit pour les moins de 25 ans". Une mesure déjà mise en place dans certaines villes comme à Dunkerque, Niort ou encore Mayenne. Des essais plutôt positifs, la fréquentation des transports en commun aurait augmenté dans ces villes.
 

Une mesure écologique et économique

Selon Marie James, cette mesure permettra de réduire le nombre d’usager prenant leur voiture et donc les émissions de gaz à effet de serre. Une mesure qui se veut donc écologique. Les motivations sont également économiques. La mesure réservée dans un premier temps aux étudiants permettra de réduire leurs dépenses et ainsi de redonner du pouvoir d’achat. Selon la candidate soutenue par La France Insoumise et le Parti Communiste notamment, la gratuité des transports pourrait également dynamiser le centre de la ville.
 

Les usagers sceptiques

Si certains semblent conquis par l’idée, d’autres sont beaucoup plus réservé. Cette mère de famille confie "les transports gratuit ça n’est pas possible, il faudra bien que ce manque à gagner soit répercuté quelque part. Même quand il y a des grèves, les transports en commun ne sont pas gratuits". Une mesure qui peine à convaincre certains qui voient une promesse impossible à réaliser.

Pour plus d’informations sur cette liste et ces propositions, Marie James et ses soutiens organisent une réunion publique lundi 9 Mars à 20 heures à la salle Edith Piaf.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
élections municipales 2020 politique élections