Sillé-le-Guillaume : Green Expedition, des raids à travers la planète en véhicule électrique

Bruno Ricordeau, un ancien ingénieur automobile, organise des raids à travers le monde. Des découvertes motorisées mais silencieuses car ce sont des voitures électriques qui font le voyage.
 
Des raids en véhicule électrique dans la Cordillère des Andes
Des raids en véhicule électrique dans la Cordillère des Andes © France 3 Pays de la Loire
La Route mythique 40 en Argentine, Bruno Ricordeau l'a connaît parfaitement. Cet organisateur vient de réaliser un projet fou
avec son équipe, un nouveau raid de 5000 kilomètres le long de la cordillère des Andes... avec des véhicules électriques. 
Au début, "on partait dans l'inconnu", explique Bruno Ricordeau, "on nous mettait presque des bâtons dans les roues en nous disant que c'était impossible de faire un truc comme ça. Que les véhicules électriques c'était pas si évident que ça de leur faire faire plus de 100 kilomètres par jour".

Tout est possible pour Bruno. L'autonomie de véhicules électriques  de 250 kms augmente forcément le nombre d'arrêts.

Si on a des étapes de 400 kilomètres, on fait une recharge intermédiaire sur le réseau de la ville qui nous accueille

poursuit l'organisateur de ces raids électriques, "il n'y a pas de bornes de recharge, évidemment, sur la route 40, mais cela ne nous a pas empêché de partir avec des bornes de recharge mobile"
Des véhicules électriques dans la Cordillère des Andes
Des véhicules électriques dans la Cordillère des Andes © France 3 Pays de la Loire

Une organisation avec une assistance sans faille pour que le client vive de belles découvertes.

On avait les condors qui nous passaient au dessus. On avait les lamas (...) qui étaient au bord de la route et, finalement, ils nous entendaient à peine arriver, parce qu'on était silencieux avec nos véhicules électriques

Pour 40 000 euros environ, ce Sarthois organise ces raids pour entreprises et particuliers. 
Prochaine expédition en 2020. Bruno Ricordeau espère y voir 8 voitures au départ. Et  il rêve même, un jour, de réserver un raid
aux constructeurs de véhicules électriques.

► Le reportage de notre rédaction
Raids verts en voitures électriques




 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
automobile économie environnement société écologie tourisme