Violences conjugales : le bracelet anti-rapprochement bientôt déployé en Sarthe

L’outil de surveillance, développé par le gouvernement, doit protéger les victimes via la géolocalisation. Dans un premier temps, trois personnes devront le porter dans le département.

Le bracelet anti-rapprochement bientôt déployé en Sarthe, une convention signée par Delphine Dewailly, procureur de la République de la Sarthe et Pierre Lécuyer, directeur du SPIP 72
Le bracelet anti-rapprochement bientôt déployé en Sarthe, une convention signée par Delphine Dewailly, procureur de la République de la Sarthe et Pierre Lécuyer, directeur du SPIP 72 © France Televisions - Pierre Barbin

C’est une nouvelle étape dans la lutte contre les violences conjugales. Dans la salle d’audience du tribunal correctionnel du Mans, a été signé le protocole relatif au bracelet anti-rapprochement. Dans la Sarthe, comme dans tous les départements du territoire, trois bracelets anti-rapprochement seront déployés dans les prochaines semaines.

Mis en place dans toute la France, ce dispositif permettra de géolocaliser le conjoint ou l’ex-conjoint violent. Lorsque ce dernier s’approche de la personne protégée, un système d’alerte se met en place. A terme, s’il poursuit son chemin, les forces de l’ordre sont alertées.

"L’objectif, c’est d’éviter un passage à l’acte dans des situations dans lesquelles on a identifié un risque élevé", explique Delphine Dewailly, procureur de la République de la Sarthe.

Signature convention bracelet contre les violences conjugales, le 25 mai 2021 au Mans
Signature convention bracelet contre les violences conjugales, le 25 mai 2021 au Mans © France Televisions - Pierre Barbin

Pour cette signature, étaient présents les représentants des forces de l’ordre et de l’Etat, mais aussi les associations d’aides aux victimes de violence conjugale.

Dans le département de la Sarthe, 507 faits ont été recensés par l’association France Victimes 72. Chaque mois, elle prend connaissance d’une quarantaine de nouvelles situations relatives à des violences conjugales.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
justice société violence conjugale