Cet article date de plus de 6 ans

Sarthe : Marie d'Herbais, proche de Jean-Marie Le Pen, claque la porte du FN

Intervieweuse privilégiée de Jean-Marie Le Pen sur le blog du président d'honneur du FN, Marie d'Herbais de Thun quitte le parti-d'extrême droite.
"J’ai choisi de m’auto-exclure du FN comme ça je ne leur laisse pas l’opportunité de me virer sans ménagement", raconte Marie d’Herbais à nos confrères des Inrocks.

Pascal Gannat, le secrétaire départemental du FN en Sarthe réagit à cette décision de Marie d'Herbais : "Le réel lien personnel dont se réclame Marie d’Herbais avec Jean-Marie Le Pen pour expliquer ses déclarations ne justifie précisément rien. En tant qu’ancien chef de cabinet de Jean-Marie Le Pen, je ressens également cette période de tension avec une acuité particulière, sans que cela ne me paraisse nécessiter des attaques personnelles".

Marie d’Herbais se situe dans le fantasme complotiste."

Et de poursuivre : "En utilisant le nom d’un avocat de la communauté juive et en le rapprochant d’associations ennemis du FN au nom du prétendu anti-racisme (celui qui refuse de reconnaître l’existence du racisme anti français), pour bâtir un scénario qui relève du registre cinématographique du ‘’Bureau des Légendes’’.

Proche de Jean-Marie Le Pen, Marie d'Herbais est une amie d'enfance de Marine Le Pen depuis l'âge de 13 ans. Elle présentait le journal de bord vidéo dans lequel Jean-Marie Le Pen s'exprimait régulièrement.
Aujourd'hui, elle accuse notamment Louis Aliot et Gilbert Collard d'avoir instrumentalisé les propos de JM Le Pen sur la "fournée" pour lui nuire.

"Tout le monde se tait au FN, mais ce qui arrive aujourd'hui à Jean-Marie Le Pen a été téléguidé, j'en ai la preuve"

poursuit Marie d'Herbais.
Et d'accuser : "Le lendemain de la diffusion de la vidéo" dans laquelle Jean-Marie Le Pen évoque en juin 2014 l'idée de faire une "fournée" d'artistes lorsqu'il est interrogé sur le chanteur Patrick Bruel, suscitant une large réprobation politique, le compagnon de Marine Le Pen, Louis Aliot, et le député du Gard allié au FN, Gilbert Collard, ont d'après Mme d'Herbais "dîné avec l'avocat Gilles-William Goldnadel proche de nombreuses associations antiracistes afin de déclencher une polémique autour du mot "fournée".

Jean-Marie le Pen et la fournée du prochain... par prechi-precha"La direction du FN veut se débarrasser de Jean-Marie Le Pen et tous les prétextes sont bons", accuse encore Mme d'Herbais "Je ne sais pas comment réagira Jean-Marie Le Pen à ma décision, je n'ai pas réussi à le prévenir mais je ne pouvais pas tolérer davantage qu'on humilie celui qui a fondé ce mouvement et qui l'a porté durant autant d'années", poursuit la présentatrice frontiste.

Marine Le Pen avait reproché à son père une "faute politique" pour ne pas avoir anticipé les conséquences politiques de l'utilisation du mot "fournée" et Marie d'Herbais avait été accusée en interne d'avoir mis de l'huile sur le feu pour avoir soumis à JM Le Pen le cas de Patrick Bruel dans la vidéo.

Marie d'Herbais a été la compagne de Frédéric Chatillon, proche de Marine Le Pen et principal prestataire de service du FN actuellement mis en examen dans l'enquête sur le financement des campagnes du FN. Elle était encore candidate aux élections départementales en mars dans la Sarthe.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
rassemblement national politique polémique