Vols de vélos : cinq conseils pour décourager les voleurs

© Olivier Quentin
© Olivier Quentin

Le fléau des vols de vélo ne prend jamais de vacances, lui. Nous vous proposons quelques conseils pour éloigner les malfaiteurs. 

Par Pauline Thurier

Sur sa page Facebook, la police de la Sarthe vient de publier 25 photos de vélos volés dans l’espoir de retrouver leurs propriétaires.
Car les vols de vélos sont malheureusement très fréquents. En 2017, 308 000 ménages en ont été les victimes, selon les chiffres du ministère de l’Intérieur.

Voici cinq conseils pour décourager les voleurs de vous prendre votre vélo.

Trouvez un endroit sûr où l’attacher

Si votre vélo se trouve dans un endroit bien éclairé et dans un espace à la vue de tous, il attirera moins les personnes mal intentionnées. Il est nécessaire de s’assurer que l’élément sur lequel le vélo est accroché est fixé solidement au sol. Évitez les poteaux de petite taille ou les grillages fins.

Et ne laissez pas la porte de votre garage ouverte. "Plus de la moitié des vols ont lieu dans des cours, garages et caves privées", précise la fédération française des usagers de la bicyclette.

Équipez-vous d’un antivol efficace 

Les antivols les plus efficaces sont ceux en forme de U. Ils se révèlent très difficiles à casser et donc très décourageants pour les voleurs qui prendraient trop de temps (ou d’outils) pour en venir à bout. 

Attachez votre vélo de la meilleure manière possible

En plus d’attacher le cadre, l’idéal est d’ajouter un deuxième antivol pour relier la roue avant au cadre et au point fixe. Pour éviter que de la colle ou du liquide corrosif soit inséré dans la serrure, il est mieux que celle-ci soit dirigée vers le bas. 

Faites-le graver

Plusieurs associations comme Place aux vélos à Nantes, Cyclamaine au Mans ou encore le Centre Vélo à La-Roche-sur-Yon proposent de faire graver votre vélo. Ainsi, en cas de vol, il sera bien plus facile de l'identifier.

Le marquage Bicycode est un numéro unique à 12 chiffres apposé sur le vélo. Ce numéro est ensuite enregistré dans une base nationale en ligne. 

Incruster une puce GPS sur votre vélo

Ce conseil sert davantage à retrouver son vélo plutôt qu’à décourager d’éventuels voleurs. Il existe des traceurs GPS que l’on peut placer sur le vélo de manière discrète pour ensuite le retrouver en cas de vol, grâce à son smartphone. 

Les prix varient entre une vingtaine et une petite centaine d’euros en fonction de l’autonomie de la batterie (qui dure souvent plusieurs mois) et des services du traceurs : sms d’alerte, géolocalisation sur le smartphone.

Sur le même sujet

Vendée : le Roller-derby

Les + Lus