Vendée et Mayenne : 2 cas de variant Omicron de la Covid-19, des hospitalisations en hausse

Publié le Mis à jour le
Écrit par Olivier Quentin
Les établissements hospitaliers ont été invités à déprogrammer 20 % de leurs opérations.
Les établissements hospitaliers ont été invités à déprogrammer 20 % de leurs opérations. © France Télévisions Olivier Quentin

L'Agence Régionale de Santé des Pays de la Loire a confirmé ce jeudi une progression très forte des hospitalisations.

La région des Pays de la Loire a passé le cap des 3000 décédés de la Covid-19 en milieu hospitalier (3038 ce 9 décembre), auxquels il faut ajouter les 1 235 résidents d'EHPAD qui ont également succombé.

Les hospitalisations sont en augmentation constante depuis début octobre même si l'Agence Régionale de Santé note un certain palier.

"La situation est effectivement très tendue" déclare Jean-Jacques Coiplet, le directeur de l'ARS des Pays de la Loire, l'ensemble des établissements a été invité à déprogrammer à hauteur de 20 %".

Ces déprogrammations d'opérations destinées à soulager la charge des hôpitaux et à rendre personnels et équipements disponibles pour les malades Covid, ne concerne pas les pathologies liées aux cancers ni les cas où un report d'opération pourrait impliquer une perte de chance pour le patient.

En réanimation, il ne reste plus que 21 lits de libres sur la région.

La vaccination montre toujours ses effets positifs

Dans ce contexte, l'ARS rappelle l'importance de la vaccination et du rappel. 75 % des personnes hospitalisées à Nantes pour la Covid-19 ne sont pas vaccinées. A Angers, ce sont 48 %. Pour les autres, il s'agit souvent de personnes très âgées ou immunodéprimées.

A ce jour, les deux tiers de la population ont été vaccinés en Pays de la Loire. 7% des personnes éligibles au vaccin n'ont pas encore reçu de première dose.

Les vaccins Pfizer et Moderna confirment leur efficacité notamment contre le variant delta. Mais Pierre Blaise, le directeur scientifique de l'ARS Pays de la Loire précise que la vaccination perd en efficacité pour la lutte contre la transmission du virus au bout de quelques semaines, d'où l'importance du rappel.

180 000 injections de rappel ont été faites la semaine dernière dans la région.

Importance également de l'aération des locaux, du port du masque, même à l'extérieur et du report, tant que possible, des rassemblements. 

2 cas avérés de variant omicron

En Pays de la Loire, deux cas de variant omicron ont été identifiés, l'un en Vendée et l'autre en Mayenne.

On soupçonne un troisième cas en Loire-Atlantique mais on attend confirmation et une quatrième situation inquiète en Sarthe où, pour le moment, le variant omicron n'a pas été détecté.

Une école fermée

Le recteur de l'académie de Nantes, William Marois, a totalisé 267 classes fermées pour cause de Covid dans la région, un chiffre en baisse. Une école, Jules Ferry à Saint-Mathurin en Vendée, est fermée. Le port du masque est obligatoire dans les classes et les cours de récréation, dans les écoles, les collèges et les lycées.

Télétravail fortement recommandé

Quant au préfet de Région, Didier Martin, il confirme que le télétravail est fortement recommandé dans les entreprises, sans que cela ne soit une obligation juridique.

Les discothèques devront fermer à partir de ce vendredi 10 décembre 6h. Les bars et restaurant ne pourront plus proposer d'espace de danse.

 

 

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.