Coupe de France : Matthieu Pichot et Sébastien Flochon jouent le match de leur vie

Pour la première fois dans l'histoire du football, un club vendéen atteint les quarts de finale de la Coupe de France. Ce mardi soir, l'équipe des Herbiers, qui évolue en National, l'équivalent de la 3ème division, reçoit Lens, club de Ligue 2, au stade de la Beaujoire.

L'aventure de toute une carrière sportive pour ces joueurs de foot semi professionnels.
Matthieu Pichot, le régional de l'effectif, est gardien. Sébastien Flochon, le Lyonnais, est milieu de terrain et capitaine.

Le parcours de Matthieu Pichot est classique : un papa joueur et passionné de foot qui transmet le virus à son fils. Matthieu a 5 ans et demi quand il fait ses premiers dribbles mais finalement c'est au poste de gardien qu'il se sent le mieux.
Né à Sablé-sur-Sarthe, formé à Laval, c'est à Bastia qu'il croise la route de Sébastien Flochon et c'est aux Herbiers que les deux amis se retrouvent.

"Quand on est sur le terrain, on a exactement le même caractère", explique Matthieu Pichot, "parfois on ne se tire pas forcément vers le haut sur certains points..." dit-il en rigolant. Sébastien Flochon ajoute, "on a tendance parfois à être un peu trop impulsifs, un peu trop sanguins".

Autre point commun, ils vivent loin de leurs compagnes pour des raisons professionnelles.
Un éloignement qui permet à Sébastien de perfectionner son italien car il a la double nationalité.

Ce qu'ils aiment aussi c'est se retrouver avec les copains en dehors d'un terrain. Et même s'ils affirment se concentrer sur leur championnat et leur mauvais classement, l'aventure Coupe de France est bien présente dans les esprits.

"C'est magique parce que ça permet pour des joueurs comme nous qui évoluent en National, d'être un peu plus mis en avant", raconte Matthieu, "mais la magie c'est aussi ce qui s'est passé à Auxerre, c'est à dire qu'un club de National comme nous peut battre une équipe hiérarchiquement supérieure."

"On a un groupe qui vit bien, pas de pressions particulières",
explique Sébastien, "la pression aura le temps de monter mardi". Les deux joueurs sont juste un peu impatients...
Une impatience qui se traduit un peu plus sur le terrain. Même si Matthieu et Sébastien le capitaine ont déjà vécu cette aventure Coupe de France avec d'autres clubs, jamais ils n'ont atteint les quarts de finale. Mais ils ont toutes les qualités pour aller loin selon leur entraîneur.

"C'est un garçon qui est très compétiteur", explique Stéphane Masala à propos de Sébastien Flochon, "c'est quelqu'un qui veut tout le temps gagner. Il a par contre des excès d'humeur, donc au niveau émotionnel, il faut qu'il travaille. Après, il a cette faculté d'être très sérieux. C'est un vrai professionnel."

"Notre gardien, notre dernier rempart, c'est un garçon talentueux, généreux dans sa façon de s'occuper des autres joueurs. Et je dirais, fou, comme tous les gardiens de but"
dit Stéphane Masala en parlant de Matthieu Pichot.

Avec de telles qualités Les Herbiers, le petit Poucet de cette Coupe de France 2018, espère bien mardi soir bousculer la hiérarchie et faire chavirer le coeur des Français.

► Le reportage de notre rédaction

 

L'actualité "Sport" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Sport" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité