Les Essarts, Vendée : 69 des 93 résidents d'un Ehpad positifs au covid 19, 4 sont décédés

69 des 93 résidents de l'Ehpad Saint-Vincent-de-Paul aux Essarts-en-Bocage en Vendée ont été testés positifs au covid-19 depuis le 21 décembre dernier. Quatre personnes sont décédées des conséquences de la maladie.

L'Hepad Saint-Vincent-de-Paul aux Essarts-en-Bocage (Vendée).
L'Hepad Saint-Vincent-de-Paul aux Essarts-en-Bocage (Vendée). © maps

La direction de l'Ehpad Saint-Vincent-de-Paul aux Essarts-en-Bocage (Vendée) ne sait pas donner d'explications sur la manière dont le virus s'est propagé dans l'établissement. "Nous avons été contrôlés par la cellule d'hygiène du Centre hospitalier départemental (CHD) qui n'a rien trouvé d'anormal dans nos protocoles de travail" indique Bruno Gaboriau le directeur de l'établissement.

"Nous avions testé deux résidents fébriles le 21 décembre, les test "trod" antigéniques s'étaient révélés positifs". L'ensemble des résidents avait alors été testés, 69 d'entre eux étaient positifs sur un total de 93. 

"Aujourd'hui (6 janvier ndlr) une personne est toujours hospitalisée jusqu'au lundi 11, six résidents sont encore isolées dans leurs chambres, et malheureusement, quatre personnes sont officiellement mortes du covid durant cette période", précise Bruno Gaboriau.


Les Ehpad en difficulté depuis le début de la crise sanitaire

Par ailleurs, Bruno Gaboriau avait tiré la sonnette d'alarme en juin 2020, pour signaler les difficultés rencontrées dans les établissements accueillant des personnes âgées dépendantes. Manque de personnel, accroissement des tâches dues au Covid.

"Dans les établissements pour personnes âgées, la charge de travail était déjà conséquente avant la crise. Elle a été décuplée depuis. Les personnels ont dû compenser, en interne et au quotidien, l’absence des familles, des bénévoles, des professionnels libéraux, des médecins… Cela a induit, pour les structures, une adaptation quasi quotidienne des organisations et de nombreuses heures de travail supplémentaires", précisait à l'époque un communiqué de la Fédération nationale des associations de directeurs d’établissements et services pour personnes âgées (FNADEPA 85).

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
covid-19 santé société