• faits divers
  • sport
  • société
  • économie
  • football
  • Insolite

Agression homophobe à La Roche-sur-Yon : l'évêque de Luçon regrette la médiatisation faite par les deux étudiants exclus

L'ICES porte plainte contre X après des tags injurieux sur sa façade, les 22 et 23 mai 2019 / © France 3 Pays de la Loire
L'ICES porte plainte contre X après des tags injurieux sur sa façade, les 22 et 23 mai 2019 / © France 3 Pays de la Loire

Deux étudiants exclus de l'ICES après leur participation à des actes de vandalisme d'un stand LGBT, avaient médiatisé la lettre demandant leur réintégration qu'ils avaient envoyée à Mgr Jacolin, l'évêque de Luçon, au grand mécontentement de ce dernier.

Par Fabienne Béranger

"Je regrette que certains d’entre eux aient cru bon faire paraître sur des réseaux dits "sociaux" la lettre qu’ils m’avaient personnellement adressée sans préciser que j’avais accepté de les rencontrer. Cela montre, hélas, un manque de discernement, sinon d’honnêteté, qui ne plaide pas en leur faveur", écrit ce mercredi dans un communiqué MgrJacolin, l'évêque de Luçon et, par ailleurs, chancelier de l'ICES.

"Ces étudiants m’ont écrit en me demandant de les rencontrer. Je leur ai donné rendez-vous. Un seul s’est présenté. Je l’ai écouté et je lui ai exprimé mon sentiment sur cette affaire en le chargeant de le transmettre aux autres étudiants concernés", explique Mgr Jacolin dans son communiqué.

Dans sa ligne de mire, deux étudiants qui lui avaient adressé un courrier demandant leur réintégration après leur exclusion de l'Institut catholique de Vendée.
Avec 11 autres étudiants, ils avaient été identifiés lors du saccage d'un stand LGT à La Roche-sur-Yon le 18 mai. Dix jours plus tard, la sanction était tombée.

"Sur le fond de l’affaire, lorsqu’on se dit chrétien, la justesse d’une cause qu’on défend ne justifie jamais l’emploi de moyens violents" écrit Mgr Jacolin, qui cite Saint-Pierre, "ayez une conscience droite, afin que vos adversaires soient pris de honte sur le point même où ils disent du mal de vous pour la bonne conduite que vous avez dans le Christ".

L'évêque de Luçon, en tant que chncelier de l'ICES, conclue son communiqué en renouvellant sa confiance à "Eric de Labarre et aux équipes de l’ICES pour leur travail remarquable au service de la croissance intellectuelle, humaine et chrétienne des jeunes étudiants" et le reconduit dans ses fonctions de président de l'ICES pour les trois prochaines années.


 

A lire aussi

Sur le même sujet

DOCUMENTAIRE. Mes parents, ces héros ordinaires

Les + Lus