Beurre : du mieux dans les rayons

© France 3 Pays de la Loire
© France 3 Pays de la Loire

Le beurre semble se faire un peu moins rare dans les rayons des magasins. Nous avons recueilli le témoignage d'un éleveur laitier vendée, Hubert Piveteau, et d'un industriel, Olivier Athimon, du groupe Eurial. Le gouvernement travaille sur une nouvelle législation pour organiser le marché. 

Par GS, avec AFP

Si le beurre s'est fait rare c'est en partie à cause d'une explosion du cours depuis mars 2016. Le beurre s'achète désormais 7000 euros la tonne. 
Une hausse qui s'explique par une forte demande, de la Chine notamment. 
Les industriels souhaitent que la grande distribution répercute la hausse du cours du beurre sur ses prix.

"Avec un peu plus de 14.000 tonnes de beurre vendues en grande distribution la semaine du 30 octobre au 5 novembre", soit une baisse de 2% par rapport à l'année dernière, "le retour à la normale semble proche pour les volumes", affirme le cabinet Nielsen, spécialisé dans les études de consommation.
Pour Nielsen, cette stabilisation est notamment due à un ralentissement du phénomène de stockage des consommateurs, qui s'étaient "rués sur le beurre les semaines précédentes".
D'autres, face à des ruptures importantes en rayon, ont pu également reporter leurs achats dans le temps ou vers d'autres catégories, précise l'étude, qui cite notamment une progression de 10% des ventes de margarine.
Le chiffre d'affaires continue quant à lui de grimper, avec une hausse de +17% sur un an: "cet écart entre les évolutions volume et valeur s'explique par un prix moyen nettement plus élevé", souligne Nielsen.


Sur le même sujet

La CPAM du Maine-et-loire accentue les contrôles

Près de chez vous

Les + Lus