La caravane du groupe Michelin est installée depuis 10h jusqu'à 19h, ce jeudi, dans le centre-ville de La Roche-sur-Yon. Dans l'entreprise vendéenne implantée à quelques kilomètres de là, 900 salariés fabriquent des pneus pour poids-lourd. Le site recrute régulièrement depuis déjà plus de 3 ans. Les raisons : anticiper les nombreux départs à la retraite programmés et répondre à l'évolution de l'usine.

150 postes à La Roche-sur-Yon, plus de 160 postes à Cholet

Mais passer par son réseau traditionnel de recherche de candidats ne suffit plus pour répondre à son attente. Alors, Michelin sort le grand jeu avec sa caravane de recrutement.

Café, brioche, film promotionnel..., sur son stand, la société veut séduire monsieur et madame Tout-le-monde. Et pour avoir un lien direct avec la population, ce sont des salariés eux-mêmes qui rencontrent les personnes venues déposer leur CV. Pendant ces échanges d'expériences avec un salarié nouvellement arrivé ou un cadre en place depuis plusieurs années, les candidats intéressés ont carte blanche pour poser toutes les questions.

A la fin de l'entretien improvisé, pas de promesse d'embauche mais si le profil intéresse, une invitation à postuler sur le site internet dédié RECRUTEMENT.MICHELIN.fr

Toute la journée, les rencontres vont s'enchainer car pour l'usine vendéenne, il y a urgence. 50 salariés doivent être recrutés d'ici la fin de l'année et une centaine en 2018.

Samedi 24 octobre, la caravane de recrutement Michelin sera dans le centre-ville de Cholet de 9h à 20h.  Ici, l'industriel recherche 160 salariés d'ici fin 2017. D'autres embauches sont également programmées pour l'année prochaine.

Michelin recrute dans l'Ouest

200 postes d'ici fin 2017 à La Roche sur Yon et à Cholet, et des centaines pour 2018, Michelin recrute et veut attirer tous les publics  - france 3 pays de la loire  - B. Vioche, D. Raveleau