Les Sables d'Olonne : presque comme un dimanche d'été

Publié le
Écrit par Olivier Quentin avec Lucie Rivière

Même si le ciel était plus voilé que samedi, ce dimanche 22 mai avait des allures de période estivale. Aux Sables d'Olonne, on se baignait dans une eau encore un peu fraiche.

Aux Sables d'Olonne, ce dimanche 22 mai, l'eau était à seulement 16°. Cette fraîcheur contrastait avec les 29° de l'air. Ce qui explique que si sur la plage très fréquentée on se serait cru en été, en revanche, dans l'eau, il y avait moins de courageux.

"Elle est un peu fraîche au départ"

La famille Lahaye, qui habite dans cette cité balnéaire de Vendée, est venue, comme beaucoup d'autres se donner des sensations de vacances estivales. Mais, pour se baigner, le papa et le garçon ont préféré s'équiper de combinaisons. Candice, la maman, a réussi à se baigner en maillot de bain. "Elle est un peu fraîche au départ, reconnaît-elle. Faut quand même être courageux. Il fait tellement chaud qu'on ne peut pas rester sur la plage sans aller se baigner". 

Louna, la petite, a apprécié de se tremper les pieds et de faire un château de sable avec ses parents. Elisa, la plus grande, a pris un cours de surf ce matin. 

Jimmy, le papa, avoue qu'il se pose des questions sur cette météo peu commune au printemps. "Il y a eu des moments où, en avant saison, il y avait des températures qui étaient quand même plutôt clémentes, se souvient-il. Après, est-ce que c'est dans ces proportions, je ne sais pas."

Mais la petite famille va devoir revenir à la réalité, les vacances ne sont pas encore là et il faut faire les devoirs.

"La semaine prochaine, il va y avoir du monde"

Florence et Patrice habitent plus au nord, à Pornichet, en Loire-Atlantique. Pour changer d'environnement, ils n'ont pas hésité à faire quelques kilomètres pour venir ce dimanche après-midi en Vendée. "On est venu profiter de la fraîcheur de l'eau, pour se rafraîchir les pieds dans l'eau."

Christophe, lui, habite Challans. Il aime cette plage et ses grand espaces. "On était à Saint-Jean-de-Monts hier et aujourd'hui, on s'est dit : on vient aux Sables. C'est super relaxant, c'est sympa de profiter de ces petits plaisirs qui sont accessibles à tout le monde." Cette chaleur pour un moi de mai lui rappelle l'année 2003.

"Pour un mois de mai, c'est vraiment une chaleur étouffante" constate Patricia. A côté d'elle, Mélodie se réjouit de cette chaleur. "La semaine prochaine, dit-elle, avec le jour férié, je pense qu'il va y avoir du monde."

Attention aux chocs thermiques

"La chaleur est venue brutalement, souhaite rappeler Lionel Pariset, conseiller municipal délégué au nautisme de la ville des Sables d'Olonne. La température est montée très vite. Le corps doit s'adapter. On a une température de l'eau de mer qui est encore fraîche, elle est autour de 16 ou 17°. Il faut bien faire attention au choc thermique qu'il peut y avoir au moment de rentrer dans l'eau."

L'élu précise d'ailleurs que les postes de secours sont ouverts depuis le 30 avril sur les Sables d'Olonne, mais le week-end seulement, les jours fériés et les grands ponts comme celui de l'Ascension.

voir le reportage

La plus chaude jamais enregistrée depuis 1945

Selon Météo France Pays de la Loire, la période de chaleur hors normes se termine.

"Ce Dimanche marque la fin d’une longue période qui dure depuis le 9 avril, au cours de laquelle les températures maximales ont toujours été supérieures aux normales, soit 44 jours consécutifs. Cette période du 9 avril au 22 mai 2022 sera la plus chaude jamais enregistrée depuis 1945, battant 2011."


Le mercredi 18 mai dernier a été la journée la plus chaude avec :

  • 29,5°C au Mans
  • 30,8°C à Angers
  • 27,2°C à Laval
  • 30,1°C à Nantes
  • 30,8°C à La Roche-sur-Yon

Ce lundi 23 mai, le thermomètre devrait chuter de 7 à 8° en moyenne sur la région.  Ce sera encore plus vrai mardi et nous devrions, toujours selon Météo France, retrouver une température plus proche de la normale saisonnière, autour des 19°, voire moins.