• faits divers
  • sport
  • société
  • économie
  • football
  • Insolite

DIRECT / Golden Globe Race : Jean-Luc Van Den Heede vainqueur, revivez son arrivée aux Sables-d'Olonne

© Christophe Favreau / GGR
© Christophe Favreau / GGR

Le skipper français âgé de 73 ans a réussi son pari : remporter cette course à la voile à l'ancienne et sans assistance. Un exploit réussi face à 16 autres concurrents après quasiment 7 mois de mer. Le dauphin de VDH, le néerlandais Mark Slats est attendu au moins deux jours plus tard.

Par Guénolé Seiler

►L'arrivée de Jean-Luc Van Den Heede aux Sables-d'Olonne ce mardi 29 janvier
les bateaux qui accompagnent Jean-Luc Van Den Heede vers les Sables d'Olonne après sa victoire dans la Golden Globe Race / © Manon Monnier, France 3 Pays de la Loire
les bateaux qui accompagnent Jean-Luc Van Den Heede vers les Sables d'Olonne après sa victoire dans la Golden Globe Race / © Manon Monnier, France 3 Pays de la Loire
Notre journaliste Manon Monnier nous fait vivre en direct cette arrivée sur le bateau de l'équipe de Jean-Luc Van Den Heede, puis à quai.
 
 
La compagne de VDH Odile est à bord du catamaran des suiveurs
Après 5 tours du monde à la voile en solitaire (Vendée Globe, Boc Challenge, record contre les vents) VDH a trouvé dans la GGR un ultime défi à sa mesure. 
"Moi j'aime bien les trucs un peu nouveau, déclarait-il un mois avant le départ. Faut aimer, la mer, faut aimer se retrouver seul sur un bateau... Et même si je suis vieux, je vais essayer de tirer mon épingle du jeu... Mais je préfère être là que dans un EHPAD" 

VDH a été plus fort que les autres concurrents, mais il a aussi dû composer depuis trois mois avec un mât fragilisé suite à une tempête dans le Pacifique. L'utilisation du téléphone satellite pour joindre sa compagne lui a valu une pénalité de course.
A l'arrivée, VDH  a été accueilli par le vainqueur de la Golden Globe Race 1968, Sir Robin Knox-Johnston.
Il étaient 17 skippers au départ de la course le 1er juillet dernier, les avaries et les tempêtes n'ont pas épargné la flotte puisque derrière Van Den Heede seuls 4 skippers restent en mer. Le néerlandais Mark Slats devance l'estonien Uku Randmaa, l'américain Istvan Kopar, et le finlandais Tapio Lehtinen. 
Les voiliers de la Golden Globe Race au départ des Sables d'Olonne, le 1er juillet 2018 / © France 3 Pays de la Loire
Les voiliers de la Golden Globe Race au départ des Sables d'Olonne, le 1er juillet 2018 / © France 3 Pays de la Loire
Plusieurs navigateurs ont dû abandonner leur bateau en mer. Le navigateur Abhilash Tomy a été sauvé au milieu de l'océan indien par une frégate française. 
Retrouvez ici tous les articles consacrés à la Golden Globe 2018   

Sur le même sujet

DOCUMENTAIRE. Mes parents, ces héros ordinaires

Les + Lus

Aidez-nous à améliorer notre site en répondant en trois minutes à ce questionnaire.

Commencer