Vendée Evasion Parachutisme, installée au Château d'Olonne, propose habituellement des sauts en parachute en tandem à 4000 mètres d'altitude. Pendant trois jours, elle accueille une opération exceptionnelle : des sauts à 7 700 mètres ouverts à tous.

Des sauts à une altitude aussi élevée n'ont jamais été réalisés en France. Une première qui a lieu au-dessus des côtes vendéennes. A cette hauteur, les parachutistes sont obligés de porter un équipement spécifique pour bénéficier d'une assistance respiratoire dans l'avion et pendant le saut. A cette altitude, l'oxygène se fait rare.

Pourquoi 7700 m (soit 25000 pieds) d'altitude pas au-dessus ? Les autorisations et la gestion technique pour l'assistance respiratoire sont plus complexes.

Ce contenu n'est pas compatible AMP.

la montée en avion se fait sous assistance respiratoire Apache Prod

Plus de 2 minutes en chute libre


Les passagers du vol devront donc assister à un briefing particulier et présenter de bonnes aptitudes physiques. Si vous êtes tentés par un saut en tandem, un certificat médical est obligatoire. Pour les sauts en solo, les organisateurs exigent d'avoir plus de 200 sauts à son actif et le BPA, le Brevet de Parachutiste Autonome.

Une fois équipés, les parachutistes monteront dans l'avion. Il faudra alors quarante minutes de vol pour atteindre 7700 mètres.
Pendant le vol, une personne organisera l'assistance respiratoire, l'oxygène, et surveillera pilotes et parachutistes.

Puis ce sera le saut et plus de deux minutes de chute libre au-dessus de la Vendée et une vue exceptionnelle de la baie des Sables d'Olonne. La vitesse pourra atteindre les 250 à 300 km/h. Puis le parachute s'ouvrira pour planer avant l'atterrissage... en douceur.

Pour ces sauts hors norme, la société Vendée Evasion Parachutisme est assistée par un professionnel du genre. Paul-Henry de Baère est un habitué des sauts extrêmes. Il organise régulièrement des sauts à très haute altitude notamment au-dessus de l'Everest. C'est lui aussi qui a développé le Top Out, l'équipement qui permet l'apport d'oxygène pendant le vol.

Pour cette première session française, 12 rotations sont programmées. Pour sauter, il faudra quand même casser sa tirelire (ou se faire offrir le saut) : 970€ en tandem et 270€ en solo.

Ce contenu n'est pas compatible AMP.