• faits divers
  • sport
  • société
  • économie
  • football
  • Insolite

Vendée Globe 2016 : Thomson lancé comme “une fusée” !

"Le bateau est une fusée!" Alex Thomson est euphorique alors qu'il a lâché les chevaux dimanche pour tenter de griller le leader Armel Le Cléac'h et arriver jeudi en vainqueur du Vendée Globe.

Par FB avec AFP

Les deux hommes ne sont plus qu'à quatre jours de l'arrivée aux Sables-d'Olonne, et seuls 72 milles les séparent l'un de l'autre, au pointage de 8h ce lundi matin. La bataille fait rage entre les deux skippers d'expérience qui n'ont jamais gagné le Vendée Globe après plusieurs tentatives chacun.

En tête depuis 44jours, Le Cléac'h (Banque populaire VIII) est dans une situation de tension inconfortable. Thomson (Hugo Boss) est un challenger vorace. Il engloutit des milles à vitesse grand V depuis dimanche matin.
"Le bateau est une fusée!", a lancé le Gallois lors d'une vidéo postée dimanche où il commente en direct la progression de son bolide des mers: "25 noeuds, 26 noeuds, 27 noeuds!"

Preuve de la vitesse, on voit de grandes giclées d'eau se fracasser sur le bateau.
"Il ne faut pas faire de folie", a glissé Thomson. Sans conviction.

Le skipper britannique est grisé par la vitesse. Son bateau n'a plus qu'un seul foil sur deux - ces appendices latéraux qui élèvent le bateau pour le rendre plus rapide. Et pourtant il file.
Le Cléac'h est nettement moins à l'aise dans l'épreuve de vitesse. Il navigue à 22 noeuds dans ces conditions de grande rapidité mais qui fragilisent encore plus des monocoques déjà fortement éprouvés après 70 jours de course.

Un vent encore plus fort


Au large de Madère dimanche, le duo de tête se retrouvera dans un flux de sud-est lundi matin après avoir passé les Açores.
Et ils ne devraient pas décélérer !
"Le vent devrait encore se renforcer dans les heures qui viennent," ont expliqué dimanche les organisateurs. "Le vent pourra atteindre 30 noeuds, peut-être un peu plus, ce qui va permettre aux deux leaders de tenir des moyennes élevées".
"A partir du mardi 17 janvier, le vent commencera à mollir quand les deux bateaux bifurqueront vers l'est en se rapprochant de l'anticyclone".


Le Cléac'h et Thomson rallongeront leur route pour aller chercher la courbure de l'anticyclone et rester sur des vitesses élevées avant de redescendre sur les Sables-d'Olonne. Une arrivée toujours prévue jeudi au terme de 74 jours de course, soit 4 jours de mieux que le temps de référence (78 j 2 h 16 mn par François Gabart en 2012/2013).

Ils devraient être mercredi matin à l'entrée du Golfe de Gascogne avant d'aborder une dorsale, c'est-à-dire une zone sans vent, ce qui pourrait bien arranger Le Cléac'h.
Le Breton de 39 ans a pris les devants de cette 8e édition du Vendée le 3 décembre, reléguant en 2e position Thomson, qui tenait la tête de la course
depuis le 12 novembre.

Ni le Français ni le Britannique n'ont jamais réussi à s'imposer en Vendée.
Pire pour Le Cléac'h ! Il a fini deuxième pour ses deux participations (2008/2009 et 2012/2013).
Thomson, lui, en est à sa 4e participation après 2 abandons (2004 et 2008) et une 3e place (2012/2013). Aucun étranger n'a jamais remporté le Vendée
Globe depuis sa première édition en 1989/1990.

Loin de pouvoir jouer la gagne, Jérémie Beyou (Maître Coq) vise la dernière place du podium, même s'il a cédé du terrain dimanche, pénalisé par l'absence de vents. Il pointe à 712 milles du leader.

A lire aussi

Sur le même sujet

La marche des migrants s'est achevée par un vaste contrôle d'identité

Les + Lus