L'OM fait le plein de confiance avant le classico

Publié le Mis à jour le
Écrit par avec Afp

Marseille, qui avait aligné au départ une équipe bis, a rempli son contrat en faisant le plein de confiance contre les Chypriotes de Limassol (5-1), jeudi lors de la 2e journée de la phase de poules de l'Europa League, avant le classico.

Une équipe B alignée

Elie Baup a donc réussi son pari: retrouver la confiance après l'humiliante défaite
à Valenciennes (4-1) et reposer, en partie, ses troupes avant de recevoir dimanche
le Paris SG, son dauphin, lors d'une rencontre où l'OM devra sérieusement hisser
son niveau de jeu.
"Il y aura du turnover" avait prévenu l'entraîneur à casquette. C'est même une
équipe B qui était alignée pour cette compétition loin de constituer la priorité de l'OM. Dans le 11 olympien de départ, seuls trois joueurs avaient joué l'intégralité
des matches depuis le début de saison: Mandanda, Nkoulou et Kaboré. Les autres
étaient soit des débutants, comme Aloé, 18 ans, issu de la CFA2 ou le Brésilien
Lucas Mendes, l'une des recrues de l'été, juste remis de blessure, soit des joueurs
ayant peu de temps de jeu.
Au milieu, l'Anglais Joey Barton, privé de compétitions nationales en raison de
sa suspension de 12 matches mais pas de compétition européenne, disputait son 2e
match. A côté de lui, Rafidine Abdullah, également 18 ans, faisait presque figure
de joueur expérimenté du haut de ses 6 matches de L1 et 4 d'Europa League.
   
                  

Le résumé du match

En attaque, Rémy était titularisé alors que Gignac soufflait sur le banc Malgré deux belles ouvertures de Barton pour Rémy (11, 15), l'OM avait du mal à porter le danger sur le but du champion de Chypre en titre. Peu rassurant en défense, l'OM s'inclinait même dès la 22e minute à la suite d'un corner mal dégagé par la défense. Le grand défenseur central rwandais Edwin Ouon, formé au Red Star, trompait Mandanda d'un tir imparable dans la lucarne depuis le point de penalty (1-0, 22).
Marseille n'y était pas et deux minutes plus tard il fallait un retour désespéré de Barton pour dégager en corner un dangereux ballon en retrait.

Pourtant, l'OM égalisait juste avant la pause, Fanni reprenant de la tête une
balle prolongée par Lucas Mendes (42). Limassol était à deux doigts de reprendre
l'avantage avant le repos mais Mandanda étair décisif sur sa ligne.
Le même Mendes, après une première période pourtant délicate, connaissait des
débuts héroïques en donnant l'avantage aux siens à la 61e minute, toujours de la
tête, à la reprise d'un corner de Valbuena, entré en jeu à la 53e minute à la place
d'Abdullah, touché à une cheville.
Dès lors, les Chypriotes qui avaient laissé passer leur chance à plusieurs reprises,
s'effondraient. Rémy inscrivait un doublé (76, 90+3) et Gignac, entré à la 69e
minute, y allait aussi de son but (90).

Les déclarations

André-Pierre Gignac (attaquant de Marseille):
"On savait que Limassol était solide, qu'ils procédaient par contre, qu'ils couraient beaucoup et qu'ils étaient bons sur coups de pied arrêtés. On a bien réagi après leur but. En seconde période, on a su gérer le match même si c'était compliqué en première. L'important c'était la victoire et les trois points. (...) C'est une belle victoire mais il faut récupérer avant ce match que l'on attend tous. Vendredi, on va bien récupérer et à partir de samedi, ça va commencer à monter en régime. On espère voir un Vélodrome en ébullition. Je sais que l'on pourra compter sur nos supporteurs".
##fr3r_https_disabled##Loïc Rémy (attaquant de Marseille):
«J'avais à coeur de bien démarrer ma saison au Vélodrome. Je n'avais pas encore marqué cette saison et je n'ai pas été épargné par les blessures. J'en ai pas mal bavé mais le travail paye. Il n'y a pas de secret. Je ne baisse jamais les bras même si on essaye de m'enterrer un peu. Le mental fait la différence. J'espère que ça va lancer ma saison et que l'on va continuer comme ça. Même dans l'adversité, il ne faut pas baisser les bras. C'est un métier difficile et je suis content d'avoir marqué". 

Pour voir la version complète de ce journal de l'OM