Agnel, Muffat et Manaudou chevaliers de la Légion d'Honneur

Une promotion spéciale de la célèbre distinction a récompensé 87 médaillés aux Jeux Olympiques et Paralympiques, ce mardi. Parmi eux, nos champions du bassin français. 

Par Linh-Lan Dao

Il ne leur manquait plus que cette "médaille" pas comme les autres.

Les nageurs Camille Muffat (or, 400 m libre), Yannick Agnel (or, 200 m libre) et Florent Manaudou (or, 50 m libres) sont désormais chevaliers de la Légion d'honneur. Ils font partie des 19 athlètes à être distingués aujourd'hui, selon la liste publiée dans le Journal Officiel pour 2013. 

Florent Manaudou, pensionnaire du Cercle des nageurs de Marseille, rejoint ainsi sa soeur Laure, déjà décorée après les Jeux Olympiques d'Athènes en 2004. Fabient Gilot, autre pensionnaire du cercle, a aussi été distingué. 

Des membres de la région PACA distingués


Le médecin Yvon Berland a été promu au grade d'officier, soit un cran haut dessus du titre de chevalier. L'homme dirige actuellement le pôle Uro-Néphrologie de l'Assistance Publique de Marseille et président d'Aix Marseille Université. Âgé de 62 ans, il vient de fonder la plus grande université de France, issue de la fusion des trois établissements des Bouches-du-Rhône. Yvon Berland pense que la réussite de ce projet est à l'origine de cette haute distinction. 

André Aschieri, 75 ans, maire de Mouans-Sartoux et ancien député des Alpes-Maritimes, a également été élevé au rang d'officier.

Autre personnalité régionale honorée, Patricia Giron-Ricard, 50 ans. Elle n'est autre que la petite-fille du célèbre inventeur du pastis Ricard. Aujourd'hui Patricia Giron-Ricard préside l'Institut océanographique Paul Ricard. Responsable environnement au sein du groupe familial, elle anime des festivals de documentaires sur les sciences de l'homme et de la nature, accompagne les campagnes de reboisement et d'éducation à l'environnement. Elle s'implique aussi dans la politique, en soutenant la liste de Corinne Lepage aux élections européennes de 2004.  

Ont aussi été nommées chevalier : Marie-Laure Quemas, première vice-présidente du tribunal de grande instance de Grasse et Michèle Biraud, professeure de grec ancien à l’université Nice-Sophia Antipolis.


A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus