Bilan de la Saint-Sylvestre : voitures brûlées et dégâts

500 contrôles ont été réalisés la nuit dernière zone de la Tourrade à Cannes
500 contrôles ont été réalisés la nuit dernière zone de la Tourrade à Cannes

La nuit du réveillon a été calme dans les Alpes-Maritimes, malgré qu'une salle polyvalente a été endommagée et 27 voitures brûlées. 

Par Pierre-Olivier Casabianca

Le passage à 2013 a été plutôt calme dans le département des Alpes-Maritimes.

La salle polyvalente de l'école primaire "Les lauriers roses", à Nice, n'aura pas passé la nuit du réveillon indemne. Elle a été endommagée par un engin incendiaire, et les dégâts sont importants. Une enquête est ouverte pour déterminer l'origine des dégradations. 

27 voitures brûlées dans les Alpes-Maritimes

La Préfecture fait état de 27 voitures incendiées dans le département, dont neuf "par propagation". Les brasiers ont eu lieu à Nice dans les quartiers de l'Ariane, les Moulins et Louis Braille, à Cannes et à Fontan une petite commune du Mentonnais.

Contrôles routiers

Une soixantaine d'automobilistes ont été contrôlés en état d'ivresse et deux sous l'emprise de stupéfiants. Une de nos équipes a suivi les gendarmes en charge du contrôle. A Cannes, pas moins de 1000 personnes ont du souffler dans l'éthylotest entre 3 heures et 7 heures du matin. Constat : encore trop de personnes prennent la route alcoolisées. 

DMCloud:25119
Contrôle routier par la gendarmerie le soir du Réveillon


Agression de pompiers


Cette nuit, les sapeurs-pompiers sont intervenus près de 200 fois à Nice. Ils ont également été la cible de jets de projectiles. En 2010, déjà, six pompiers avaient été agressés à l'engin explosif par des individus cagoulés, alors qu'ils tentaient d'éteindre le feu d'une poubelle. Cela s'est passé dans le quartier Louis Braille. 

D'après la Préfecture, des mesures ont été prises en amont pour limiter les risques de violences urbaines, en demandant aux mairies de vider les containers à ordures. Les forces de l'ordre présentes la nuit de la Saint-Sylvestre comptaient près de 300 policiers et gendarmes.




Sur le même sujet

Les + Lus