Plusieurs centaines de personnes manifestent à Marseille après l'assassinat de trois militantes kurdes à Paris

Le corps d'une des trois victimes abattues à Paris le 10 janvier 2013. / © Afp
Le corps d'une des trois victimes abattues à Paris le 10 janvier 2013. / © Afp

Par Annie Vergnenegre

Plusieurs centaines de personnes d'origine kurde ont manifesté jeudi après-midi dans le centre de Marseille après l'assassinat de trois
militantes de leur communauté à Paris.
Des femmes marchaient, dont certaines avec des poussettes, en tête du cortège. Sur une grande banderole noire, on pouvait lire: "Hier, trois militantes kurdes ont été assassinées par l'Etat turc à Paris".

Ces trois femmes ont été tuées d'une balle dans la tête dans les locaux d'une association de leur communauté à Paris, dans le 10e arrondissement, où leurs corps ont été retrouvés dans la nuit de mercredi à jeudi.

Dans le cortège marseillais, des manifestant arboraient des photos des femmes tuées. "On est là pour soutenir nos amis kurdes en ce moment de vive émotion. Nous demandons à l'Etat français de tout faire pour retrouver les coupables et de changer radicalement sa diplomatie en réclamant pour le peuple kurde la démocratie et la liberté", a déclaré Pierre Dharréville, secrétaire de la fédération départementale
du Parti communiste, qui participait à la manifestation
D'autres manifestants brandissaient des drapeaux à l'effigie d'Abdullah Öcalan, le chef emprisonné des rebelles kurdes, ainsi que des drapeaux de la Fédération des associations kurdes.

Selon l'attaché de presse du centre culturel de Mésopotamie à Marseille, Aydin Baran, "dès ce matin, plus d'une centaine de Turcs d'origine kurde se sont rendus dans les locaux du centre et ont décidé de cette manifestation", alors que des femmes pleuraient la mort des trois militantes, très connues au sein de la communauté.

Sur le même sujet

Les + Lus