Prise d'otages en Algérie : les otages sont des employés locaux de l'entreprise marseillaise CIS Catering

150 employés algériens du groupe CIS Catering sont retenus sur le site gazier de BP dans l'est de l'Algérie, après l'attaque d'une "soixantaine" d'assaillants venus de pays voisins.

Par avec Afp

L'interview du PDG Régis Arnoux


Régis Arnoux, PDG de la société CIS Catering s'est dit sur le site du Journal du Dimanche "extrêmement préoccupé" par la prise d'otages en Algérie alors que 150 employés algériens du groupe sont retenus.

"J'ai 150 employés algériens qui sont laissés en liberté sur la base, contrairement aux otages étrangers qui sont eux bloqués dans un coin et ne peuvent pas bouger. Mais ils (les employés, ndlr) n'ont pas le droit de quitter la base".
"Ce sont 150 employés de ma filiale Cieptal qui sont tous Algériens", a-t-il ajouté, confirmant des propos publiés peu auparavant sur le site internet du Journal du Dimanche.

La base se situe dans la région d'In Aménas (est), à proximité de la frontière libyenne,"cette base est à 1.000 kilomètres d'Hassi Messaoud dans le désert. Quitter la base, ça sous-entend que vous avez une logistique pour vous emmener ailleurs", a-t-il poursuivi.
"Je suis en relation permanente avec les autorités françaises", a-t-il insisté, ajoutant que le groupe d'agresseurs semblait "être lié à Al-Qaïda".

Au Journal du Dimanche, il a précisé que, selon ses informations, le site de BP avait été attaqué dans la nuit par "un groupe d'une soixantaine de terroristes venus de pays voisins, surarmés et très bien équipés". "Ils auraient alors pris en otage tous les expatriés, quelle que soit leur nationalité, les auraient regroupés et attachés. Les employés algériens, eux, n'ont pas la possibilité de partir. Ils sont retenus à l'intérieur du site. La situation est très préoccupante", a-t-il encore raconté.
Ce contenu n'est plus disponible

Le groupe CIS

Le groupe CIS (Catering International Services) dont le siège social est à Marseille, fournit des services de restauration et d'hôtellerie aux employés des bases-vie (mines, plateformes pétrolières...). Il approvisionne les sites en produits alimentaires et prend en charge le transport et stockage des marchandises. Il fournit aussi des prestations d'ingénierie et de maintenance technique, de sécurité, d'assistance médicale, de jardinage, etc...
Le chiffre d'affaires du groupe, coté à la Bourse de Paris et qui réalise plus de la moitié de son activité dans le secteur minier, s'est établi à 266,8 millions d'euros en 2011 (+36%) avec une progression attendue pour 2012. Régis Arnoux a créé CIS en 1992 et détient 33% de son capital à titre personnel, et 16% via une holding (Société Financière Régis Arnoux).


Sur le même sujet

Les + Lus