Ouverture du Centre de Gérontologie Clinique Rainier III le 12 février prochain

Filière gériatrique hospitalière complète, le Centre de Gérontologie Clinique Rainier III est la pièce maîtresse du vaste projet gérontologique mis en place par le Gouvernement Princier depuis 2003.

Cette nouvelle structure dotée de 210 chambres individuelles est dédiée aux personnes âgées et personnes atteintes de la maladie d'Alzheimer et maladies apparentées.
A proximité du Centre Hospitalier Princesse Grace, elle regroupe toutes les disciplines complémentaires à la prise en charge gériatrique.

La création du Centre de Gérontologie Clinique Rainier III vise non seulement à répondre aux défis de l’accroissement du nombre de personnes âgées en Principauté, mais également à répondre à leurs besoins spécifiques, et à des problématiques, telles que les prises en charge des polypathologies, l'isolement social, la fragilité et la perte d'autonomie.

Le Centre Rainier III s’attache à proposer une offre de soins adaptée et graduée aux besoins en santé liés à l'avancée en âge, ainsi que dans le domaine de la prévention. La sécurité et la continuité des soins y sont assurées par des équipes médicales et soignantes pluridisciplinaires et une garde médicale sur place.
Les soins apportés aux patients concernent les maladies aiguës ou chroniques et la prévention de la dépendance liée à l'hospitalisation (significative chez les personnes âgées).

Au coeur du dispositif de la filière gériatrique, le Centre Rainier III travaille, d’ores et déjà en étroite collaboration avec le Centre de Coordination Gérontologique de Monaco, le Centre Speranza-Albert II, et les maisons de retraite publiques de la Principauté (A Qietüdine et Résidence du Cap Fleuri).

Désormais, la filière gériatrique est assumée dans son intégralité sur le territoire monégasque, de l’hospitalisation à domicile à la prise en charge des plus dépendants, dans des conditions optimales de confort.

Pour le Centre Rainier III, la répartition des 210 chambres individuelles, ouvertes progressivement, s’établit selon un équilibre qui répond aux nécessités de chaque situation, soit :

-30 chambres pour les courts séjours gériatriques. Pour la première fois, sera prise en charge une approche globale des pathologies de la personne âgée, dans un même lieu, qui n’aura donc plus à se rendre d’un service à l’autre.

-120 chambres pour des soins de longue durée, concernant des patients âgées en perte d’autonomie importante.

-30 chambres pour une prise en charge sécurisée des patients atteints de la maladie d’alzheimer. Il s’agit ici d’une première à Monaco qui met la personne au centre de la réflexion.

-Enfin 30 chambres pour les soins de suite et de réadaptation gériatrique, car la finalité est de faciliter le retour à domicile, mais parfois aussi réorienter vers un service plus adapté à la situation individuelle des personnes.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
santé monaco