Une nouvelle garde à vue dans l'affaire du TGV immobilisé à Marseille

Ce matin en garde à vue, les enquêteurs ont entendu le rappeur MOH qui est toujours à l'hôtel de police. Les enquêteurs de la Sûreté départementale soupçonnent la préméditation dans l'immobilisation du train samedi dernier pour les besoins d'un tournage d'un clip de rap à la cité Air Bel dans le 11ème arrondissement de la ville. 


Poursuivre votre lecture sur ces sujets
enquêtes transports