Pas de supporters marseillais au stade du Ray

Publié le Mis à jour le
Écrit par AFP

Les 800 supporters marseillais ne pourront définitivement pas assister au match qui opposera Nice à Marseille demain au stade du Ray. Le tribunal administratif de Nice a jugé irrecevable le recours déposé par l'Olympique de Marseille. 

Le tribunal administratif de Nice a jugé irrecevable les référés déposés par l'Olympique de Marseille, portant sur l'interdiction de tout déplacement de supporteurs marseillais à Nice dimanche pour le match de la 30e journée de Ligue 1, a indiqué vendredi le club phocéen.



L'arrêté ministériel, signé le mercredi 27 par Manuel Valls, et porté à la connaissance des dirigeants olympiens le jeudi 28, porte interdiction sur le déplacement et la circulation des supporters marseillais dimanche au stade du Ray. La décision ministérielle devient définitive", indique le club dans un communiqué sur son site internet.

 

L'OM avait déposé un recours auprès du tribunal administratif de Nice

L'OM avait saisi jeudi le tribunal administratif de Nice en déposant un référé liberté et un référé suspension. L'entraîneur marseillais Elie Baup avait estimé la décision "injuste", vendredi matin en conférence de presse.



"Pour moi, la vie d'un club, c'est avec les supporteurs. Ils sont toujours avec nous, quel que soit l'endroit où nous jouons. Ils nous ont suivis en Europa League", a-t-il ajouté.



Pour le milieu de terrain international Mathieu Valbuena, qui s'exprimait aussi en conférence de presse, l'absence des supporteurs est "dommageable car on a besoin d'eux. Je ne comprends pas trop cette décision. On aurait aimé que nos supporteurs soient là comme ils le sont sur tous les stades de France".



L'attaquant André-Pierre Gignac, sur son compte twitter, s'est dit "déçu pour nos supporteurs qui méritent d'être présents pour le derby du Sud!".

"On pensera à vous pour remporter ce match", a-t-il ajouté.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité