• L'actu en vidéos
  • SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS

L'ancien maire de Peypin condamné à 10.000 euros et 3 ans d'inégibilité

Le tribunal correctionnel de Marseille a condamné à 10.000 euros d'amende et trois ans d'inéligibilité, l'ex-maire de Peypin, Christian Bourrelly, pour complicité de prise illégale d'intérêt et atteinte à la liberté d'accès aux marchés publics.

Par Annie Vergnenegre

Dix mille euros d'amende et trois ans d'inéligibilité, le tribunal correctionnel de Marseille a sanctionné hier par ces deux peines la procédure ouverte à l'encontre de l'ex-maire de Peypin, Christian Bourrelly, qui était jugé pour complicité de prise illégale d'intérêt et atteinte à la liberté d'accès aux marchés publics.
Une sanction identique avait été requise le 8 avril dernier contre l'élu. Un ex-conseiller municipal, Gérard Gabriel, a écopé de la même peine. Albert Sale, le successeur élu en 2008, avait conduit une liste dissidente et rédigé un tract dans lequel il pointait la passation par son prédécesseur d'un marché "pas très légal" pour changer le standard téléphonique de la mairie, d'un montant de 9 500 euros. La commune de Peypin a obtenu un euro symbolique de dommages et intérêts.
La société Abyss Communications, dont Gérard Gabriel était le gérant, a été condamnée à payer une amende de 25 000 euros. Le tribunal a enfin ordonné la publication du jugement. La défense a indiqué hier qu'elle envisageait de faire appel de cette décision.


Sur le même sujet

Dr Nathalie Tieulié ( 06 )

Les + Lus