Cet article date de plus de 7 ans

Le Var sera t-il touché par les restrictions budgétaires dans l'armée ?

Le Livre blanc de la Défense remis à François Hollande, lundi 29 mai, prévoit la suppression de 24.000 postes supplémentaires dans les armées. Le Var, 1er département militaire de France, pourrait ne pas être épargné.

Ecole militaire de Draguignan
Ecole militaire de Draguignan © France 3 Côte d'Azur

Le Var sera t-il touché par les réductions de postes? Lors du précédent Livre Blanc, le département avait réussi a tirer son épingle du jeu. Si ce nouveau plan d'économie n'inquiète pas certains politiques locaux, les syndicats de la Direction des constructions navales (DCNS) craignent que ces restrictions budgétaires aient des impacts sur les commandes. 



Les réductions d'effectifs se traduiront par de nouvelles suppressions d'unités ou de bases militaires sur le territoire national.
En 2008, Nicolas Sarkozy avait programmé la suppression de 54.000 postes sur la période 2008-2015. Le Livre blanc 2013 poursuit dans la même voie. Les baisses d'effectifs prévues jusqu'en 2015 (soit 10.000 postes) sont maintenues et 24.000 postes supplémentaires seront supprimés dans les quatre ans qui suivent.

Le Livre blanc n'entre pas dans le détail des coupes. Il fixe les grands axes de la politique de défense, mais c'est la Loi de programmation militaire (LPM) qui les traduira à l'automne en termes budgétaires.
Le contrat opérationnel des armées est revu à la baisse, avec de 15.000 à 20.000 hommes projetables en opérations extérieures, selon le type d'intervention, contre 30.000 actuellement.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
armée