Belle, romantique, éphémère, la pivoine séduit bon nombre de producteurs varois

Publié le Mis à jour le
Écrit par Yves Lebaratoux et Nathalie Ramirez

Elle fleure bon le retour des beaux jours et pousse surtout dans le Var. La pivoine, fleur romantique par excellence, séduit toujours plus de producteurs. Elle a un atout de taille : elle  nécessite peu d'entretien.

Elle annonce le printemps. Blanche ou rose, la pivoine a le vent en poupe; en quelques années, elle est devenue  la fleur préférée des horticulteurs varois.
Belle, mais éphémère, la pivoine n'attend pas; cette fleur n'est récoltée que deux mois par an, deux mois de rush.

Yves Lebaratoux et Nathalie Ramirez
Pour y faire face, les effectifs sont multipliés par 4 dans certaines exploitations agricoles. Le jeu en vaut la chandelle; la pivoine peut représenter 50 % du chiffre d'affaires...
Une fois coupée, la belle est transportée dans un hangar pour y être conditionnée.
Prix : de 50 centimes à un euro la tige; la pivoine est à la mode.
On se l'arrache, mais pas de quoi pour autant abandonner les autres productions.
Attention si la belle vous tente, sachez que vous avez jusqu'à la fin du mois pour en profiter.