François Léotard condamné à 3.750 euros d'amende pour outrage lors d'une perquisition à son domicile du Var

L'ex-ministre de la Défense lors de la présentation de son livre : "Ca va mal finir" / © AFP Miguel Medina
L'ex-ministre de la Défense lors de la présentation de son livre : "Ca va mal finir" / © AFP Miguel Medina

L'ancien ministre François Léotard a été condamné jeudi à 3.750 euros d'amende pour avoir outragé plusieurs policiers et gendarmes lors d'une perquisition à son domicile du Var concernant l'affaire Karachi, a-t-on appris auprès du parquet de Draguignan.

Par Yves Lebaratoux

Cette amende est la plus lourde à laquelle l'ancien homme politique, jugé dans le cadre d'une procédure de plaider-coupable, pouvait être condamné, François Léotard ayant reconnu la réalité de l'infraction.
Le domicile de François Léotard avait été perquisitionné le 20 novembre dernier dans le cadre du volet financier de l'affaire Karachi. A leur arrivée, François Léotard avait invectivé les policiers d'un office parisien et les gendarmes, qui agissaient sur commission rogatoire de juges parisiens.
Selon le journal Nice-Matin, l'ex-ministre de la Défense a dit "regretter" à l'audience ses propos. Il devra également verser 500 euros de dommages et intérêts au titre de préjudice moral à chacun des gendarmes et policiers outragés.

Sur le même sujet

Les + Lus